Accueil > Actualités > Offensive pour que plus de propriétaires forestiers deviennent des producteurs actifs

Offensive pour que plus de propriétaires forestiers deviennent des producteurs actifs

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) L’Agence de mise en valeur des forêts privées du Bas-Saint-Laurent lance une guide d’information regroupant tous les avantages possibles à être producteurs forestiers certifiés afin d’inciter les propriétaires forestiers à devenir des producteurs actifs.

L’objectif de cette démarche est d’augmenter de 25?000 hectares par année la superficie de la forêt privée du Bas-Saint-Laurent possédée par des propriétaires détenant le titre de producteur forestier, ce qui représente l’équivalent de 375 producteurs de plus.

Pour devenir producteur certifié, le propriétaire doit posséder un plan d’aménagement forestier. La région possède 712?000 hectares de forêt privée, dont seulement 350?000 sont détenus par des producteurs reconnus.

12?500 propriétaires, mais seulement 5?200 producteurs reconnus

Le Bas-Saint-Laurent compte 12?500 propriétaires de lots boisés, dont 9500 sont membres du Syndicat des producteurs forestiers, mais seulement 5200 possèdent le statut de producteur enregistré. « Nous nous sommes rendu compte que les propriétaires ne connaissent pas les avantages à devenir producteur. Ils sont nombreux, particulièrement au niveau fiscal. Nous avons voulu regrouper tous ces avantages dans une brochure qui sera distribuée par le Syndicat des producteurs forestiers », indique le directeur de l’Agence, Marc-André Lechasseur.

« Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune nous délègue la responsabilité d’orienter le développement de la forêt privée dans la région. Cela passe par la mise en marché de produits forestiers, mais aussi par des travaux d’aménagement forestier qui contribue à l’économie de la région », précise le président de l’Agence et enseignant en foresterie à la retraite, Richard Lafond.

Contribuer à l’économie

« En devenant producteur, le propriétaire forestier peut aménager sa propriété et ainsi en augmenter la valeur et récolter du bois lui amenant un revenu et contribuer à l’économie régionale », ajoute M. Lechasseur.

« Que vous soyez propriétaire ou producteur forestier de longue date, ou de la relève, vous y trouverez conseils pour tirer profit de votre propriété. Nous souhaitons susciter chez les propriétaires forestiers un intérêt à bénéficier des divers programmes et mesures disponibles pour améliorer l’état de leurs boisés tout en contribuant à l’activité économique de leur région », assure Richard Lafond.

Le tirage de « Propriétaires forestiers, ceci n’est pas une publicité – voici des conseils pouvant vous rapporter plus que vous le pensez! » est de 12?000 exemplaires. De ce nombre, plus de 8000 seront livrés par la poste à tous les abonnés du journal Perspectives Forêts du Syndicat des producteurs forestiers. Il sera aussi offert auprès des conseillers forestiers, de l’Agence et du Syndicat des producteurs de bois de la Côte-du-Sud.

Photo : Le directeur général de l’Agence régionale de mise en valeur des forêts privées du Bas-Saint-Laurent, Marc-André Lechasseur. (Photo : capture d’écran)

Share
You may also like
« La forêt du Québec doit d’abord répondre aux besoins des Québécois » – Émilise Lessard-Therrien
Groupe Lebel acquiert la scierie Temrex de Nouvelle en Gaspésie
Emmanuel Bilodeau s’implique dans le développement durable de la forêt
Un site Internet plus facile à consulter pour les producteurs forestiers

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.