- Le Journal L'Horizon - https://www.journalhorizon.com -

Voyage virtuel dans les Basques

(M. J.) Jusqu’au 15 octobre, il est possible de voyager virtuellement dans les Basques grâce à l’installation numérique « J’ai vu » installée dans quelques lieux de la région : le Bureau d’information touristique de Trois-Pistoles, l’Île aux Basques, le vieux barrage de la Rivière Trois-Pistoles, la Maison Hantée de la Pointe-à-la-Loupe, la Grève Morency et le Parc de l’Église.

Cette création multidisciplinaire pilotée par Mathieu Barrette est comme, dit-il, « une machine à voyager dans l’espace-temps ». À l’aide d’un casque de réalité virtuelle Oculus Rift le spectateur, assis dans un cube métallique, assiste à un film d’une durée de cinq minutes. En bougeant sur 360 degrés, il visite ainsi la région touristique des Basques  aux côtés du comédien Yvon Barrette qui a joué, entre autres, dans le film-culte Slap Shot/Lancer Frappé.

Une première au Québec

Ces types de casques ne seront disponibles commercialement qu’au début de l’année 2016. C’est donc une première au Québec qu’une telle installation de réalité virtuelle soit offerte au public, et ce gratuitement.

Quelques créateurs ayant participé à cette œuvre collective développée durant trois années : Jonathan Foucher, réalisateur, Jonathan Cyr et Fabien Kaci, techniciens 360, Raphaël D’Amours, musicien, Mélanie Bérubé, technicienne en architecture et Robert Lavoie, architecte.

Ce projet a été conceptualisé par Lorel Design, une nouvelle entité culturelle dirigée par Mathieu Barrette qui veut ainsi démontrer que « l’on peut vivre de son art en région et pas seulement à Montréal ». 

Lancé au Bureau d’information touristique de Trois-Pistoles, « J’ai vu » procure une expérience de l’univers virtuel tout en faisant découvrir au public des lieux significatifs pour les Basques. Accueillant près de 15 000 personnes de juin à octobre, on se rappellera que le bureau d’information situé sur la Route 132 a risqué, cette année, la fermeture faute d’appuis financiers. 

[1]Share [2]