Accueil > Sport > Une bannière en hommage à Bryan Fournier

Une bannière en hommage à Bryan Fournier

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Lors d’un hommage sobre et émouvant ce samedi après-midi à l’aréna Bertrand-Lepage de Trois-Pistoles, l’Association de hockey mineur des Basques a hissé une bannière en hommage à Bryan Fournier, ancien joueur du 33 des Basques ayant perdu la vie dans un accident de la route le 7 septembre dernier au Bic.

La cérémonie a débuté par une minute de silence en respect au jeune homme de 18 ans de Saint-Fabien. On a ensuite tracé le cheminement de Bryan au hockey. Après son prénovice à Saint-Fabien, il a joué tout son hockey mineur à Trois-Pistoles, sauf une année midget à Rimouski.

On l’a décrit comme un joueur rapide, intense et hargneux qui était aussi bon en attaque qu’en repli défensif et qui n’acceptait pas que l’on touche à son gardien. Il voulait évoluer chez les juniors cette année.

Bannière hissée au son de Bob Bissonnette

Dans un moment très émotif, la bannière mentionnant que Bryan sera toujours la première étoile a été hissée au son de la chanson « J’accroche mes patins » de Bob Bissonnette. Tout comme Bob, Bryan a fait son dernier tour de piste, mais pas tout à fait puisque son jeune frère Zachary porte le numéro 81 que portait fièrement son aîné avec le 33 des Basques M-18 A.

La cérémonie a eu lieu avant un match hors concours M-18 A entre Les Basques et Rimouski, en présence de la famille de Bryan. Une bannière sera également installée au pavillon des loisirs de Saint-Fabien.

Photo : Une bannière indiquant que Bryan Fournier sera toujours la première étoile a été hissée au son de la chanson « J’accroche mes patins » de Bob Bissonnette. (Photo Alexandre D’Astous)

Photo : L’hommage a été rendu en présence de la mère de Bryan, Julie Roy, de sa sœur Alexandra et de son frère Zachary qui étaient accompagnés de la présidente de l’association de hockey mineur des Basques, Micheline Côté. (Photo Alexandre D’Astous)

Photo : Les joueurs ont observé une minute de silence. (Photo Alexandre D’Astous)

Photo : Bryan Fournier habitera pour toujours l’aréna où il s’est démarqué. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Une première femme entraîneuse-chef au hockey mineur
Richard « Mito » Michaud est décédé
Maxim Massé est l’attaquant du mois
Serge Beausoleil devient entraîneur-chef des Olympiques par intérim

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.