Accueil > Société > Un lieu de détente d’une grande beauté au centre du village de Saint-Simon

Un lieu de détente d’une grande beauté au centre du village de Saint-Simon

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) Lancé par le comité d’embellissement La Brigade verte en 2016, le parc Croc-nature fait aujourd’hui la fierté des résidents de Saint-Simon qui peuvent profiter d’un lieu de détente d’une grande beauté au centre du village.

Quand on regarde des photos du site en 2016, on constate l’ampleur des travaux d’aménagement effectués par des bénévoles ayant à cœur de rendre le secteur plus attrayant pour la population ainsi que pour les visiteurs. Au fil des années, le parc Croc-nature est devenu une halte routière qui vaut le détour. Le décor est magnifique. Les odeurs sont invitantes. On y retrouve une grande variété de plantes, d’arbustes, de légumes et d’arbres fruitiers.

Rapidement, ce projet a fait l’unanimité auprès de tout le monde, que ce soit les résidents, les riverains, les saisonniers et même d’anciens résidents qui se sont impliqués.

Quatre femmes dynamiques

La Brigade verte, c’est quatre femmes qui ont voulu rendre leur municipalité plus belle. Trois d’entre elles, Mélanie, Chantal et Michelle, portent encore ce projet à bout de bras, avec l’aide de plusieurs bénévoles ainsi que le soutien du conseil municipal, notamment pour le plus récent projet, celui d’aménager un étang champêtre autour de l’ancienne prise d’alimentation en eau des pompiers située à l’arrière du parc, tout juste à côté de la plate-bande du député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif. « Nous sommes justement en attente d’une réponse du ministère de l’Environnement à notre demande d’autorisation pour permettre ce projet et on commence à trouver cela un peu long », lance la directrice générale de la municipalité, Nancy Dubé, qui entend bien profiter de la présence du député à l’inauguration de la patinoire extérieure le 21 septembre pour relancer le dossier.

Le parc Croc-Nature. (Photo Alexandre D’Astous)

Étang champêtre

La Brigade verte souligne l’implication de Botanix Rivière-du-Loup qui a fourni les plants pour le projet de l’étang champêtre grâce au concours « Gloco fête ses 100 ans » pour lequel le Croc-nature a été choisi parmi les six récipiendaires au Québec. Botanix Rivière-du-Loup a gracieusement inclus le transport de ces végétaux.

Après cinq ans, les trois femmes de La Brigade verte ont encore la tête pleine de projets pour continuer d’embellir les lieux. Lors de son passage au parc, l’auteur de ces lignes a été invité à semer du thym qui s’étendra sur la pelouse, rendant ainsi le gazon comestible. Des ajouts sont constamment faits sur le site.

Un jardinier de 16 ans

La Brigade verte a embauché un jardinier de 16 ans cet été pour l’entretien des lieux. Les responsables se félicitent du choix de Léonard, dont le travail est très apprécié. « Le jardinage m’a toujours intéressé. Quand j’ai su qu’ils cherchaient un jardinier ici à 20 heures par semaine, je me suis dit que cela me ferait un travail d’été très intéressant. J’ai appris beaucoup de choses avec les responsables de La Brigade verte. J’ai adoré mon expérience. C’était ma première “job”. Je suis ouvert à revenir l’an prochain », mentionne celui qui entreprend des études collégiales au Cégep de Rimouski.

Léonard s’est occupé de l’entretien des plates-bandes et des bacs, de l’arrosage, du désherbage et de la cueillette des fruits et des légumes au moment opportun. « Il y a beaucoup de plantes comestibles ici : de la laitue, des radis, du chou kale. Les gens peuvent venir s’en chercher; c’est l’objectif du projet soutenu par Les Incroyables Comestibles », ajoute Léonard.

Au cours de l’été, Léonard a discuté avec plusieurs visiteurs : « Les gens sont impressionnés par les lieux. Tous les commentaires sont positifs. »

Le parc est un endroit idéal pour pique-niquer. On y retrouve des pancartes explicatives sur l’histoire de Saint-Simon et des nichoirs pour les oiseaux.

À moyen terme, La Brigade verte souhaite aménager le sous-bois, notamment avec des arbres fruitiers.

Photo : Michelle de La Bridage verte et le jardinier Léonard. (Crédit photo : Alexandre D’Astous)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.