Accueil > Actualités > Oser parler de suicide avec nos proches

Oser parler de suicide avec nos proches

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-C’est sur le thème « Mieux vaut prévenir que mourir. Ose parler du suicide » que l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) lance la 33e Semaine nationale de prévention du suicide qui se déroulera du 5 au 11 février.

« La prévention du suicide, c’est l’affaire de tous et nous pouvons prévenir ces décès qui sont évitables », insiste Jérôme Gaudreault, président-directeur général de l’AQPS.

La prévention du suicide, c’est une panoplie d’actions ou de gestes qui sont à notre portée : reconnaître les signes de détresse, connaître les ressources d’aide, demander de l’aide quand on en a besoin ou proposer de l’aide à un proche ainsi que créer des conditions où les conversations sur le suicide sont possibles.

C’est dans cette perspective que l’AQPS souhaite mettre l’accent sur l’importance « d’oser » parler du suicide et encourager les gens à faire ce pas de plus, même s’il est inconfortable, puisqu’il peut véritablement sauver une vie. « On dit en quelque sorte : On sait que ça ne sera pas nécessairement facile, mais parlez-en, ça vaut VRAIMENT la peine, souligne M. Gaudreault. Demander à un proche s’il pense au suicide, c’est faire preuve de bienveillance à son égard. »

Nouveau site web interactif

Le tout nouveau site Web oseparlerdusuicide.com offre plusieurs outils aux internautes afin de les soutenir s’ils sentent le besoin d’aborder le sujet avec un proche.

D’abord, une section entière offre des idées d’amorce de conversation pour aborder le sujet du suicide avec son entourage. Il est également possible de vivre l’expérience d’une conversation sur le suicide pour voir si on se sent prêt à oser aborder le sujet.

Il est également possible de retrouver de nombreuses informations utiles, notamment la déconstruction de certains mythes entourant le suicide. À titre d’exemple, et contrairement à la croyance populaire, le fait de demander à quelqu’un s’il pense au suicide n’encourage pas le passage à l’acte. En fait, lui poser la question peut soulager la personne et la faire sentir moins seule.

Hubert Proulx président d’honneur

Artiste très actif sur la scène culturelle québécoise et comédien aimé du public québécois, Hubert Proulx a choisi de s’engager pour la prévention du suicide en devenant ambassadeur de la Semaine de prévention du suicide. Pour lui, il est primordial de s’ouvrir aux autres et son message est simple : « Faisons preuve de bienveillance, et prenons soin les uns des autres », affirme haut et fort Hubert Proulx, originaire d’Esprit-Saint, au Bas-Saint-Laurent.

Ayant lui-même vécu des périodes plus difficiles dans sa vie, il encourage les personnes en détresse à aller chercher de l’aide, avouant bien humblement qu’il regrette de ne pas l’avoir fait lui-même alors qu’il en avait besoin.

Share
You may also like
Suicide : des préoccupations malgré une stabilité
Un nouvel outil pour soutenir les personnes endeuillées par suicide
Malgré la pandémie, le taux de mortalité par suicide demeure stable

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.