Accueil > Économie > Novarium fait des vagues

Novarium fait des vagues

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-La Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) célèbre l’inauguration de Novarium – Campus du St-Laurent située au 352, rue Alcide C. Horth à Rimouski.

 Près d’un an après la mise sur pied de FLOTS – accélérateur marin (flots.ca), le premier accélérateur de startups de l’Est-du-Québec dédié entièrement à l’économie bleue, la démarche prend tout son sens. La mise sur pied de cet accélérateur marin dédié à la croissance rapide des startups oeuvrant dans le secteur de l’économie bleue s’appuie sur un pôle unique de centres de recherche et d’innovation ainsi que d’entreprises qui s’est développé depuis plus de 20 ans notamment à Rimouski. Situé en plein coeur de Rimouski, à deux pas de l’UQAR et du Centre de Recherche sur les biotechnologies marines (CRBM), le bâtiment de 30,000 pc sur trois étages permettra d’animer en présentiel la communauté de 600+ chercheurs et des nombreux entrepreneurs qui oeuvrent à développer le secteur de l’économie bleue.

L’économie bleue : un potentiel à saisir

L’économie bleue représentera un marché de plus de 3.2 trillions de dollars d’ici 2030 selon l’OCDE. Ce marché prometteur englobe des secteurs tels que la navigation intelligente, la capture carbone océanique, les énergies renouvelables, les biocarburants de navigation, la gestion des déchets marins, les biotechnologies marines, la pêche durable et l’aquaculture ainsi que le tourisme durable. À l’aube d’une grande transformation de l’économie propulsée par une volonté de préservation des océans, le moment est tout indiqué pour mettre de l’avant l’expertise des chercheurs et entrepreneurs impliqués dans le développement de projets à fort potentiel de croissance dans les secteurs qui composent cette nouvelle économie bleue.

L’accélérateur FLOTS accompagne des projets provenant de partout au Québec de la phase de prototypage à la commercialisation. Ce dernier collabore avec des centres d’expertise de haut niveau tels que Merinov, l’ISMER, IMAR, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) et le CIDCO. En seulement douze mois, une vingtaine de projets provenant du Québec ou d’ailleurs au Canada orbitent désormais autour de l’accélérateur.

Photo: Novarium – Campus du St-Laurent située au 352, rue Alcide C. Horth à Rimouski. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Un forum dédié 100% à l’économie bleue
500 000 $ pour accélérer le développement de l’économie bleue

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.