- Le Journal L'Horizon - https://www.journalhorizon.com -

Les municipalités sont invitées à jouer un rôle de premier plan pour protéger les enfants

(Alexandre D’Astous)-La première Charte municipale pour la protection de l’enfant qui invite les municipalités à jouer un rôle de premier plan pour protéger les enfants a été dévoilée ce mercredi, à Fortierville.  


C’est dans le cadre du centième anniversaire de la mort d’Aurore Gagnon et d’événements plus récents, mais tout aussi tragiques, qu’est né ce projet de créer un mouvement de mobilisation afin que soit favorisée l’instauration d’un climat de bienveillance à travers le Québec.

À titre de gouvernements de proximité, les municipalités ont un rôle à jouer dans l’établissement de ce climat de bienveillance. À quelques semaines du dépôt du Rapport de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, le mouvement de ratification de la Charte municipale constituera un geste formel d’engagement du milieu municipal envers la protection de nos enfants.

Bienveillance et entraide

Lors du dévoilement, la parole a également été donnée à des élèves des municipalités de Fortierville et de Sainte-Françoise qui ont partagé leur vision de la bienveillance et de l’entraide, exprimant ainsi l’importance du milieu de vie et le rôle que chacun peut jouer dans l’instauration de ce sentiment de sécurité.


« Nous invitons toutes les municipalités du Québec à adopter la Charte municipale pour la protection de l’enfant et à en faire fièrement la promotion. Par ce geste, les municipalités seront partie prenante des actions à mettre en place pour contrer la négligence et la maltraitance des enfants. La ratification de la Charte devient ainsi une occasion de poser formellement cet engagement. Un document accompagnateur a également été produit afin de faciliter la mise en œuvre des engagements contenus dans la Charte », mentionne la mairesse de Fortierville, Julie Pressé.


« C’est à la mémoire d’Aurore Gagnon « l’enfant martyre », que nous avons décidé de transformer les souvenirs d’un événement tragique de notre histoire en une action positive de mobilisation de nos communautés. Fortierville désire inspirer les municipalités du Québec et les inviter à créer un filet réconfortant autour des enfants de leur milieu en adoptant cette Charte municipale pour la protection de l’enfant », lance la présidente Espace MUNI, Doreen Assaad.

« La protection de nos enfants est la responsabilité de tous. Les élus·es ont une belle occasion de jouer un rôle important pour éviter que les histoires d’horreurs se répètent. Je suis très fier que la Fédération québécoise des municipalités soit associée à cette initiative qui constitue une première au Québec pour le milieu municipal. J’invite ainsi toutes les municipalités du Québec à adopter cette Charte pour la protection de nos enfants », signale le président de la Fédération québécoise des municipalités, Jacques Demers.

Photo: Jacques Demers (Photo courtoisie)

[1]Share [2]