Accueil > Économie > Le manque de main d’œuvre oblige le Pétro-Canada de Saint-Simon à fermer les fins de semaine

Le manque de main d’œuvre oblige le Pétro-Canada de Saint-Simon à fermer les fins de semaine

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-La pénurie de main d’oeuvre continue de faire des victimes dans la région. Cette fois, c’est la station-service et dépanneur Pétro-Canada de Saint-Simon-de-Rimouski qui a dû fermer ses portes temporairement vendredi et samedi en raison d’un manque de personnel.

« Nous n’avons aucun CV qui entre. Nous sommes présentement trois employés. Moi, je fais le jour du lundi au vendredi et les deux autres se partagent les soirées. En fin de semaine dernière, nous avons dû fermer vendredi soir ainsi que samedi et dimanche. Ça fait deux fins de semaine d’affilée où nous sommes fermés », déplore la gérante par intérim, Karolyne Jean, qui travaille pour ce commerce depuis trois ans.

Rencontrée dimanche lors d’une vente de garage, une résidente de Saint-Simon déplorait la situation. « C’est le seul dépanneur de la municipalité. Je connais quelqu’un qui a été obligé de se rendre à Saint-Fabien pour faire le plein et il a bien failli manquer d’essence avant d’arriver. Il va falloir se prévoir plus » disait-elle.

Photo: Des gens souhaitant faire le plein, dimanche après-midi, se sont butés à un commerce fermé. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
La pénurie de main-d’œuvre commence à affecter des services de proximité

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.