Accueil > Actualités > La tempête du 23 décembre a causé d’importants dégâts en forêt

La tempête du 23 décembre a causé d’importants dégâts en forêt

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-La violente tempête qui a déferlé sur le Québec le 23 décembre dernier a causé des dommages importants à certains producteurs et propriétaires forestiers sur tout le territoire du Bas-Saint-Laurent.

Le Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent (SPFBSL) est à évaluer l’étendue des dégâts causés par les forts vents et le verglas survenus dans la nuit du 23 au 24 décembre dernier au Québec.

Interpellé par plusieurs propriétaires forestiers touchés par la tempête, le SPFBSL a demandé à ses administrateurs et ses coordonnateurs d’aller sur le terrain dès le 26 décembre dernier, afin de constater l’état de la situation.

Le même secteur après une éclaircie commerciale réalisée en 2021. (Photo courtoisie SPFBSL)

Besoin d’une aide financière

« Notre rôle est d’accompagner les producteurs forestiers touchés par ces intempéries. Nous avons constaté des dégâts sur des lots. Chose certaine, tous les producteurs forestiers seront considérés. Nous aurons sûrement besoin d’aide financière supplémentaire à la suite de l’évaluation des dégâts, mais dans un premier temps il faut avoir un portrait juste de la situation. Nous nous associons aux Conseillers pour réaliser cette évaluation. Par la suite, si des interventions sont nécessaires et possibles, nous allons informer les producteurs forestiers des démarches à suivre, qui contacter, etc. », commente le président du Syndicat, Maurice Veilleux.

Le SPFBSL espère pouvoir obtenir des résultats de cette évaluation dans environ deux semaines, car le temps presse pour enclencher les démarches d’accompagnement et la récolte de ces bois dans des délais raisonnables, soit avant décembre 2023.

« J’invite les propriétaires forestiers à communiquer avec leur Conseiller et/ou avec les coordonnateurs terrain du SPFBSL dans un premier temps. »

Photo : Les dégâts sur le lot de Gino Lechasseur à Saint-Gabriel de Rimouski. (Photo courtoisie SPFBSL)

Share
You may also like
Forêt privée : record de bois mis en marché
Le PLQ déplore l’arrêt du projet-pilote pour les travailleurs sylvicoles
Groupements forestiers Québec salue les investissements supplémentaires en forêt privée
Budget : Québec reconnaît l’importance du secteur forestier

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.