Accueil > Actualités > Guillaume Legault se dit enthousiaste et soulagé de la reprise des activités

Guillaume Legault se dit enthousiaste et soulagé de la reprise des activités

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) Porte-parole du comité Sauvons L’Héritage, Guillaume Legault se dit enthousiaste et soulagé par la reprise des activités de la traverse Trois-Pistoles–Les Escoumins, après une grande incertitude avant que le gouvernement du Québec ne revienne sur sa décision et accepte de financer les travaux sur L’Héritage 1, au printemps 2020.

« Nous avons été pris un peu au dépourvu par le gouvernement à l’automne 2019 lorsque le ministère des Transports a décidé de ne pas financer les travaux du navire alors que rien ne laissait présager cela. On a eu l’impression d’être acculés au pied du mur à la dernière minute, le 19 novembre 2019. Je me suis rendu à une rencontre à l’école secondaire, et c’est à ce moment que nous avons formé le comité Sauvons L’Héritage. Il était totalement inacceptable de perdre ce service historique. La traverse est la plus vieille au Québec; une structure qui avait fait ses preuves », raconte M. Legault.

Guillaume Legault dit avoir senti un fort appui de toute la population des Basques pour conserver leur traverse. « Les gens étaient choqués par la situation. Ils ont signé la pétition en grand nombre. La traverse joue un rôle majeur sur les plans économique et touristique dans notre MRC. Les commerçants en sont très conscients, et ils nous ont tout de suite soutenus », rappelle-t-il.

Sauvons L’Héritage était formé d’une douzaine de personnes auxquelles se greffaient un groupe de 20 à 25 personnes en appui lors de l’organisation d’activités. « Nous nous sommes organisés pour nous faire voir et pour nous faire entendre via les divers médias du territoire, mais aussi de l’ensemble du Québec. Nous avons été à la rencontre des gens un à la fois pour leur présenter les enjeux et l’importance de conserver le service de la traverse. Nous avons eu une première victoire lors de l’annonce du financement gouvernemental et une seconde victoire lors du début de la saison, le 21 mai. Ça faisait du bien après un an sans service », ajoute M. Legault, pour qui la traverse contribue grandement à la vitalité économique et sociale des Basques et de la Haute-Côte-Nord.

« C’est une infrastructure nécessaire pour notre territoire qui a connu des années plus difficiles et qui commence à se redresser sur le plan économique. La traverse contribue assurément à l’attractivité et à la rétention de la population. Nous avons reçu un bon appui des gens de la Haute-Côte-Nord. Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, a fait circuler la pétition réclamant le financement des travaux au navire L’Héritage 1 sur le territoire », relate Guillaume Legault.

Photo : Le porte-parole du comité Sauvons L’Héritage, Guillaume Legault. (Photo : courtoisie)

Share
You may also like
Une équipe de gens dévoués à la clientèle
Une belle fierté pour la Première Nation des Innus d’Essipit
Les travaux assurent l’avenir à court et à moyen terme
« Un service essentiel et des retombées de 7 à 8 M$ par année », Jean-Marie Dugas

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.