Accueil > Sport > Grand retour du Mois de l’Everest

Grand retour du Mois de l’Everest

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le Défi Everest – présenté par Catherine Thériault – confirme le grand retour du Mois de l’Everest qui se tiendra en septembre 2021.

Le concept du Mois de l’Everest demeure le même et se déroule en deux temps. D’abord, il suffit d’atteindre le sommet de l’Everest, soit 8 848 mètres, en équipe de 5 à 20 personnes, par la marche ou la course en dénivelé que ce soit en milieu urbain ou en sentier.

Pour ce faire, les grimpeurs pourront utiliser l’application mobile, leur permettant ainsi de grimper là où ils le veulent! Dans un second temps, chacune des équipes devra mener une levée de fonds dont les dons seront remis à 100% à l’organisme de leur choix parmi ceux qui auront été accrédités.

Inscriptions dès le 15 mai

L’ouverture des inscriptions se fera le 15 mai. Le prix d’inscription pour ce module a été fixé à 35$ par participant. Le premier inscrit de chaque équipe créera du même coup cette dernière et deviendra capitaine de celle-ci. Ses coéquipiers pourront par la suite se joindre à lui en procédant à leur propre inscription.

En nouveauté cette année, tous ceux qui seront inscrits avant le 1er juillet recevront un chandail à temps pour le début du Mois de l’Everest. « C’est un bel ajout que l’on propose aux participants. L’an dernier, nous avions reçu plusieurs demandes en ce sens et nous avons donc ajusté toute la logistique autour de l’expédition et le prix d’inscription pour rendre le tout possible », mentionne Yvan L’Heureux, créateur du Défi Everest.

De plus, afin de faciliter les inscriptions et élargir les « frontières » du Défi Everest, chacune des équipes sera rattachée à sa région administrative (au Québec) ou à sa province, plutôt qu’à une ville. Il sera donc beaucoup plus facile, tant pour les participants que pour les organismes, de s’inscrire, et ce, dans une optique d’inclusion.

Inscriptions en ligne

Les participants bénéficieront de tout l’été pour réaliser leur levée de fonds dont le montant minimal a été fixé cette année à 25$/personne. Les inscriptions se font en ligne au www.defieverest.com.  « Encore cette année, nombreux sont les organismes qui doivent complètement revoir leurs stratégies sachant que les grands rassemblements ne sont toujours pas permis. Le Défi Everest est un moyen facile pour eux de bonifier leur financement afin de poursuivre leur mission. » poursuit Yvan L’Heureux.

Organismes…inscrivez-vous!

Également, dès le 15 mai, les organismes à but non lucratif pourront s’inscrire comme organismes bénéficiaires en déposant un projet sur le site web du Défi Everest. Plus tôt vous serez inscrits, plus grandes seront vos chances d’être choisis par une équipe et donc de recevoir des fonds supplémentaires pour votre organisation. Tous les détails sur les conditions d’admissibilités sont disponibles au www.defieverest.com. Les organismes peuvent également former leur propre équipe et ainsi lancer leur propre levée de fonds.

En relais aux Camps de l’Everest

Débutés le 1er janvier dernier, les Camps de l’Everest se poursuivent jusqu’au 31 août prochain. Ce tout nouveau module se déroule en solo contrairement au Mois de l’Everest qui se déroulera strictement en équipe. Près de 300 participants se sont lancés dans l’aventure des Camps de l’Everest qui vise le dépassement de soi. Comme les inscriptions au Mois de l’Everest débuteront le 15 mai, celles pour les Camps de l’Everest se termineront le 14 mai prochain. La levée de fonds dédiée aux Camps de l’Everest se poursuivra quant à elle jusqu’au 31 août. Il n’est donc pas trop tard pour se joindre à l’aventure. Si vous souhaitez prendre part à un défi plus grand que nature, repousser vos limites, il est encore temps de s’inscrire aux Camps de l’Everest. C’est également votre dernière chance de participer au Défi Everest en mode solo.

Le Défi Everest continuera d’animer les Camps de l’Everest et d’encourager ses participants, et ce, jusqu’au 31 août, date limite pour passer à travers les camps et se rendre au sommet. Par la suite, les activités se poursuivront à travers le Mois de l’Everest en septembre.

Pas de défi en présentiel

En annonçant le retour du Mois de l’Everest, l’organisation du Défi Everest informe par le fait qu’elle ne pourra malheureusement pas tenir d’événement en présentiel comme ce fut le cas lors des sept premières éditions. « Le contexte pandémique étant trop incertain, nous avons dû prendre cette décision, après consultation auprès de la santé publique, de ne pas se lancer dans l’organisation de la formule traditionnelle du Défi Everest encore cette année. L’organisation de tels événements nécessite plusieurs mois de préparation de la part de notre équipe et de nos comités locaux et nous ne pouvons, comme organisation, prendre le risque de se lancer dans une telle planification sans pouvoir tenir l’événement », explique Yvan L’Heureux.

Toutefois, si la situation sanitaire devait s’améliorer d’ici l’automne, l’organisation garde une porte ouverte à maintenir un événement à Rivière-du-Loup seulement, la fin de semaine du 18-19 septembre, qui serait ouvert à tous ceux qui seront préalablement inscrits au Mois de l’Everest et qui pourrait également inclure le module du Macadam Ultra. D’autres communications seront faites en ce sens s’il y a lieu plus tard à l’été.

Ville Everest

L’organisation du Défi Everest invite toutes les villes et les municipalités qui désirent devenir Ville Everest à soumettre leur intérêt. Être Ville Everest c’est bénéficier de plusieurs avantages : Être enregistrée comme ville hôte du Défi Everest, jusqu’à 6 côtes comptabilisées et préenregistrées dans l’application Le Défi Everest afin de faciliter les pratiques et les entraînements de leurs participants, du matériel promotionnel pour l’identification des côtes « officielles » de leur milieu et plus encore. C’est également un excellent tremplin pour devenir éventuellement une ville hôte du Défi Everest lorsque les événements en présentiel seront de nouveau possible. Les détails pour le programme Ville Everest sont disponibles sur le site web du Défi Everest. Il est également possible de communiquer avec l’équipe du Défi au info@defieverest,com.

Photo: Catherine Thériault (Photo courtoisie)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.