Accueil > Actualités > France Bélisle : un engagement admiré et salué par l’UMQ

France Bélisle : un engagement admiré et salué par l’UMQ

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-À la suite de la démission de leur collègue et mairesse de Gatineau, France Bélisle, les membres de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) expriment leur solidarité et souhaitent souligner son engagement remarquable au sein des instances de l’UMQ au cours des dernières années.

« France est une personne déterminée, animée par le devoir d’engagement et dotée de profondes valeurs. Son ouverture et sa grande empathie en font une figure marquante du monde municipal, toujours prête à apporter des changements et à défendre les valeurs d’égalité et les causes sociales, même dans les contextes les plus difficiles » a déclaré le président de l’UMQ et maire de Varennes, Martin Damphousse.
10% des élus en 2021 ont quitté leurs fonctions
Les défis rencontrés par France Bélisle à Gatineau ne sont malheureusement pas exceptionnels et d’autres municipalités font face à des enjeux similaires. Depuis les dernières élections municipales au Québec, près de 800 élues et élus municipaux, soit environ 10%, ont quitté leurs fonctions, une situation sans précédent au Québec. 

Appel à la réflexion collective

En prenant la parole, France Bélisle lance avec courage un appel à la réflexion collective auquel nous avons l’obligation, comme société, de répondre. Force est de constater que le système dans lequel se pratique la politique municipale présente des lacunes importantes qui mènent à un désengagement des élues et élus municipaux. À cela s’ajoute le contexte difficile et parfois hostile dans lequel les personnes élues exercent leur fonction. Les cas de harcèlement et d’intimidation envers et entre les élues et élus municipaux ne cessent d’augmenter.

C’est dans ce contexte que l’UMQ a mis en place un comité sur la démocratie municipale en début d’année. « Parce qu’au-delà des constats alarmants, nous avons décidé d’agir maintenant sur une situation qui nous préoccupe depuis plusieurs mois déjà. Nous travaillons sur des propositions concrètes et ambitieuses afin de promouvoir l’importance de la démocratie de proximité et des débats sains et respectueux. Nous sommes en action et mobilisés, pour favoriser l’engagement, valoriser l’implication essentielle des élues et élus municipaux partout au Québec », a déclaré Julie Bourdon, présidente du comité sur la démocratie municipale et mairesse de Granby.  

Rappelons finalement qu’au cours des dernières années, l’UMQ a posé plusieurs actions pour accompagner les élues et élus aux prises avec des enjeux de santé psychologique ou faisant face à de l’intimidation. L’Union travaille d’ailleurs avec le MAMH afin de mettre en place des mesures additionnelles pour soutenir les municipalités et leur permettre d’étendre leur programme d’aide aux employés aux élues et élus, notamment pour du soutien psychologique.


La voix des gouvernements de proximité
Depuis plus de 100 ans, l’UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Pour plus de détails, consultez le site Web de l’UMQ.

Photo : France Bélisle (Photo Facebook)

Share
You may also like
L’UMQ appelle à l’action pour les infrastructures, le logement et le transport
De nouvelles mesures pour favoriser la démocratie municipale
Sinistres : de nouvelles mesures permettant aux municipalités d’agir plus rapidement
Rimouski parmi les finalistes au Mérite Ovation municipale

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.