Accueil > Économie > Début des vacances de la construction

Début des vacances de la construction

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Les deux semaines de vacances des travailleurs et des travailleuses de la construction débutent officiellement cxe dimanche 23 juillet pour se terminer le samedi 5 août inclusivement.

Les vacances demeurent obligatoires pour l’ensemble de l’industrie de la construction, dans tous les secteurs. Toutefois, il existe des exclusions à ce congé estival, dont une grande partie des travaux de génie civil et de voirie. De plus, les travaux d’urgence, de réparation, d’entretien, de rénovation ou de modification peuvent se poursuivre. Au total, c’est environ 80 % de la main-d’œuvre, salariés et employeurs, qui se retrouvent en vacances durant ces deux semaines.

Un niveau d’activité historique

L’année 2022 fut fort occupée sur les chantiers de la province, alors que l’activité a atteint un niveau inégalé, atteignant 210,2 millions d’heures déclarées. Il s’agit d’une hausse de 7 % par rapport à l’année précédente et d’un sommet historique pour l’industrie de la construction assujettie à la loi R-20. Dans ce contexte, 197 925 salariés et 27 219 employeurs ont été actifs dans l’industrie.

L’année 2023 a débuté avec une croissance de l’activité malgré le contexte économique, avec 40,5 millions d’heures enregistrées lors du premier trimestre, en hausse de 5,3 % par rapport à l’an passé. Toutefois, un sondage effectué auprès des entrepreneurs de l’industrie laisse présager que le volume de travail pourrait diminuer au cours des prochains mois.

Attention aux coups de chaleur

Pour ceux et celles qui travailleront sur les chantiers durant la période de vacances, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle d’être particulièrement prudent lors des journées chaudes. Pour éviter un coup de chaleur, les mesures de prévention concernant le travail à la chaleur doivent être appliquées.

L’employeur doit mettre en application les mesures de prévention, notamment :

  • reporter les tâches physiquement exigeantes qui sont non essentielles;
  • informer tous les travailleurs et les superviseurs – actuels, nouveaux, temporaires et étudiants – sur les risques, les moyens de prévention, les signes, les symptômes, et les premiers secours;
  • superviser les travailleurs de façon adéquate;
  • s’assurer que les travailleurs à risque prennent une pause de durée déterminée toutes les heures et augmenter la durée des pauses à mesure que la chaleur augmente;
  • s’assurer que les travailleurs prennent leurs pauses dans des endroits climatisés ou à l’ombre;
  • fournir aux travailleurs de l’eau fraîche en quantité suffisante, s’assurer qu’ils y ont accès et qu’ils en boivent (prévoir au moins un verre toutes les 20 minutes ou plus, selon les recommandations de l’utilitaire Température de l’air corrigée (TAC));
  • ajuster le rythme de travail en fonction de la température.
Share
You may also like
L’industrie de la construction au cœur de la solution
250 000 $ pour la restauration de bâtiments patrimoniaux
L’ACQ salue les initiatives visant à moderniser l’industrie de la construction
Construction : contrer le harcèlement en milieu de travail

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.