Accueil > Économie > 500 000 $ pour accélérer le développement de l’économie bleue

500 000 $ pour accélérer le développement de l’économie bleue

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Québec octroie une somme de 500 000 $ du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité (FRR) à la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) pour le projet Novarium – Campus d’innovation du St-Laurent.

Cette initiative vise à consolider le positionnement stratégique du Bas-Saint-Laurent comme pôle de savoir international en économie bleue, notamment en biotechnologies marines, en intelligence des données et en génie maritime.

L’annonce a été faite ce lundi après-midi dans les locaux der Novarium par la ministre des Ressources naturelles et des Forêts et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Maïté Blanchette Vézina. « Cette annonce illustre la volonté de notre gouvernement de se doter de municipalités et de régions plus fortes. On vient ainsi consolider un pôle du savoir international relié au maritime et à l’économie bleue. Nous sommes en train de transformer notre façon d’interagir avec les océans ».

Maillage entre les entrepreneurs

Concrètement, l’argent obtenu servira à étendre la portée et améliorer l’expérience utilisateur de la plateforme Lab-O, une application mobile favorisant le maillage entre les entrepreneurs et les chercheurs qui possèdent une expertise ou des équipements de pointe.

Un programme d’entrepreneur en résidence, FLOTS STUDIO IA, sera également mis en place pour valoriser la recherche et implanter des solutions structurantes chez des partenaires affiliés à Novarium comme l’UQAR, le CRBM ou Innovation Martime. « L’objectif est de déterminer des procédés scientifiques propices à la commercialisation au sein des centres de recherche et de faciliter l’émergence d’entreprises innovantes. On travaille aussi avec nos amis de la Gaspésie, les gens de Merinov au du pôle maritime de Grande-Rivière. Nos efforts sont complémentaires et bonifiés quand on travaille tous ensemble », indique le président-directeur général de la Société de promotion économique de Rimouski, et fondateur et entrepreneur en chef de Novarium, Martin Beaulieu.  

Favoriser le développement d’entreprises

De plus, un programme d’incubation spécifique à l’économie bleue sera développé pour répondre à la demande croissante des jeunes pousses technologiques. « Novarium est une initiative de la SOPER. Depuis sa création, nous avons accueilli une vingtaine d’organismes dans nos locaux et nous avons accompagné une cinquantaine d’entreprises. Par exemple, Will Secure de Montréal et Devotion de Sherbrooke, qui sont venues ici en raison de la présence d’une masse critique de chercheurs dans le domaine maritime. Nous avons aussi Sel St-Laurent, Chasse Marées et la Distillerie St-Laurent », précise M. Beaulieu.

L’initiative s’inscrit en continuité avec le projet « Signature innovation » de la MRC de Rimouski-Neigette qui soutient aussi les activités de Novarium. La ministre Blanchette-Vézina a mentionné que le gouvernement est ouvert à d’autres investissements pour le développement de Novarium.

Photo : Le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis, a participé à l’annonce faite à Rimouski en tant que président du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent et du comité régional de sélection de projets du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité   (Photo Alexandre D’Astous)

Un consensus régional

« L’ensemble des MRC du Bas-Saint-Laurent se réjouissent de cette annonce qui rejaillit sur toute la région. Les élus voient dans ce magnifique projet une occasion de manifester leur appui à un secteur de notre économie qui rayonne sur l’ensemble du pays et même au-delà. Nous sommes conscients qu’en investissant dans des ressources qui nous sont propres, nous avons les plus grandes chances de maintenir notre position de leader dans ce domaine. Au comité de sélection, nous voulons des projets mettant en valeur nos propres ressources et celui-ci en est un bel exemple », commente le président du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent et du comité régional de sélection de projets du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité, Bertin Denis.

« Le projet Novarium – Campus d’innovation du St-Laurent est un vecteur important de développement de notre économie bleue et un incubateur riche de projets innovants qui contribueront au rayonnement de Rimouski comme technopole maritime. Cet investissement nous permettra de continuer à développer notre identité maritime déjà bien ancrée et entraînera des retombées positives pour notre milieu », se réjouit le maire de Rimouski, Guy Caron.

Photo : La ministre Maïté Blanchette-Vézina. (Photo Alexandre D’Astous)


Share
You may also like
Un forum dédié 100% à l’économie bleue
Novarium fait des vagues

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.