Accueil > Actualités > 3 000 unités de logements pourraient être créées à Rimouski

3 000 unités de logements pourraient être créées à Rimouski

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le conseil municipal de Rimouski a adopté lundi soir, lors d’une séance régulière, son tout premier Plan quinquennal de redéveloppement et de développement (PQRD) qui stipule notamment que 3 000 unités de logements pourraient être créées. 

Auparavant intégré au Plan d’urbanisme, ce plan permet d’identifier les priorités de la Ville en matière de redéveloppement, de développement et de conservation des milieux naturels. Le PQRD vient encadrer les actions à venir en vue d’un développement durable du territoire et pour répondre aux besoins en logements.

Crise de l’habitation

« En plus de l’adoption du PQRD, la séance du conseil nous a permis de présenter le plan de façon détaillée. Nous pouvons constater que les secteurs dans lesquels le redéveloppement et le développement sont possibles représentent moins de 10 % du périmètre urbain et environ 1 % du territoire total de Rimouski. D’où l’importance de se consacrer à la fois au redéveloppement et au développement. Nous devons mettre à profit les nouvelles orientations gouvernementales qui favorisent le redéveloppement dans une optique de densification dans le contexte actuel de crise de l’habitation. Le PQRD s’inscrit aussi en parfaite harmonie avec notre vision Rimouski2030 qui conjugue la création accrue de logements tout en accordant une grande importance à la préservation des milieux naturels », commente le maire de Rimouski, Guy Caron.

Les faits saillants du PQRD 

  • Le périmètre urbain de Rimouski représente 14,7 % du territoire. Là-dessus, seulement 18,5 % peuvent faire l’objet de redéveloppement, de développement ou ont un potentiel de conservation (PQRD);
  • 85,3 % du territoire total de Rimouski est soit en zone agricole permanente ou en zone forestière;
  • Plus de 3 000 unités de logements pourraient être créées dans l’éventualité où les terrains qui offrent un potentiel de redéveloppement et de développement sont utilisés à leur plein potentiel;
  • Les terrains avec un potentiel de conservation des milieux naturels constituent 10,2 % du périmètre urbain, soit 55 % du PQRD.

La présentation complète du PQRD et la carte interactive identifiant les terrains visés pour du redéveloppement, du développement et ceux avec un potentiel de conservation dans le périmètre urbain se trouvent au www.rimouski.ca/pqrd.

Photo : Le périmètre urbain de Rimouski représente 14,7 % du territoire. Là-dessus, seulement 18,5 % peuvent faire l’objet de redéveloppement, de développement ou ont un potentiel de conservation (PQRD). (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Nouvelle agente de développement à Culture Bas-Saint-Laurent

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.