Accueil > Actualités > 2 400 personnes de plus attendent d’avoir un médecin de famille dans le Bas-Saint-Laurent

2 400 personnes de plus attendent d’avoir un médecin de famille dans le Bas-Saint-Laurent

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-La CAQ a promis aux Québécois qu’ils auraient tous accès à un médecin de famille, qu’ils pourraient consulter en 36 heures au besoin. Malheureusement, depuis 2019, il y a une augmentation de près de 40 % du nombre de personnes en attente sur le guichet d’accès aux médecins de famille (GAMF) à travers le Québec.

Dans la région du Bas-Saint-Laurent uniquement, la liste d’attente a augmenté de 25 %. Ce sont maintenant plus de 12?100 personnes qui souhaitent avoir un médecin de famille, sans succès. La députée de Maurice-Richard et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Marie Montpetit, a exprimé sa déception face à cette situation.

«?Lors des dernières élections, François Legault a dit aux gens du Bas-Saint-Laurent : vous allez tous avoir accès à un médecin de famille et vous y aurez accès dans un délai maximal de 36 heures. Or, depuis l’arrivée au pouvoir de la CAQ, la situation dans la région s’est dégradée. Non seulement la CAQ ne respecte pas son engagement, mais le nombre de personnes en attente d’un médecin de famille ne cesse d’augmenter. Rappelons que sous le gouvernement libéral, c’est 1 million de Québécois de plus qui ont eu accès à un médecin de famille. C’est consternant de voir qu’on recule et que l’attente pour avoir un médecin de famille augmente. Nous ne pouvons pas nous fermer les yeux sur la situation : la CAQ doit nous présenter son plan de match pour redresser la situation. Qu’est-ce que le gouvernement caquiste compte faire?? Que répondent Caroline Proulx, la nouvelle ministre responsable de la région, et les autres députés caquistes de la région à leurs citoyens???», commente la porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Marie Montpetit.

Photo: La députée Marie Montpetit. (Photo Facebook)

Share
You may also like
Le Parti Québécois réclame un plan de contingence dans les hôpitaux
Les formations sont essentielles pour les archivistes médicaux
Hommage mérité aux préposés à domicile
Indemnités pour déplacements médicaux : un gain pour les régions, mais un rattrapage incomplet

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.