Accueil > Actualités > 116 310 $ pour le développement d’activités pour les aînés, dont un projet dans les Basques

116 310 $ pour le développement d’activités pour les aînés, dont un projet dans les Basques

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-La ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, confirme qu’à la suite de l’appel de projets 2020-2021 dans le cadre du nouveau Programme Action Aînés du Québec (PAAQ), un financement de 116 310 $ a été accordé au Bas-Saint-Laurent pour la réalisation d’activités destinées aux aînés, dont un projet dans la MRC des Basques.

En effet, le Centre d’alphabétisation des Basques obtient un montant de 14 410 $ pour le maintien et l’adaptation des ateliers Gym Cerveau.

Les autres projets soutenus au Bas-Saint-Laurent concerne l’embauche d’une personne-ressource pour coordonner des bénévoles supplémentaires au Centre d’action bénévole de la région de Matane pour un montant de 45 000 $, le maintien et l’adaptation des activités physiques et de loisirs au Club de l’Âge d’Or de St-Yves pour un montant de 15 000 $ et le maintien et l’adaptation des activités sociales et de loisirs au Club FADOQ de La Pocatière, pour un montant de 41 900 $.

« Je suis heureuse d’apprendre que quatre organisations du Bas-Saint-Laurent ont obtenu ce soutien financier. Il est important d’être présent pour ceux qui travaillent au quotidien avec les aînés. Je vois des gens de la région se mobiliser à rendre les milieux de vie dynamiques et adaptés aux besoins. Leur implication est primordiale pour tout le Québec et je tiens à les remercier », commente la ministre Marie-Eve Proulx.

Nouveau programme

Lancé en septembre dernier, le PAAQ est un programme de soutien financier aux organismes pouvant contribuer à la pérennité de leurs activités destinées aux aînés, grâce à l’embauche de ressources humaines et à l’acquisition du matériel ou de l’équipement nécessaire à la réalisation de ces activités.

Les activités soutenues doivent encourager la solidarité intergénérationnelle, la valorisation des aînés, leur participation sociale ou leur maintien dans leur communauté en toute sécurité.

« Le contexte de la pandémie nous démontre une fois de plus toute l’importance de se donner les moyens pour mieux prendre soin de nos aînés. Chaque jour, des organismes d’ici, engagés auprès des personnes âgées, oeuvrent afin de proposer des activités variées qui contribuent à briser leur isolement et à les maintenir actifs, au sein de leur communauté », déclare la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Soulignons que dans l’ensemble du Québec, 105 demandes ont été retenues et se partageront un montant total de 3 330 092 $. L’appel de projets s’est déroulé du 10 septembre au 28 octobre 2020. L’aide financière maximale autorisée par ce programme est de 45 000 $, dont un maximum de 20 000 $ est autorisé pour l’acquisition de matériel ou d’équipement essentiels au déroulement des activités. L’aide est accordée pour une période maximale de 12 mois.

Share
You may also like
Signer un bail en résidence privée pour aînés : un pensez-y bien!
Le gouvernement fédéral doit offrir une considération réelle aux aînés les plus vulnérables de tous âges
Le bureau de la ministre des Aînés s’explique sur la mesure réservée aux 75 ans et plus
Sondage auprès des 65 ans et plus de Trois-Pistoles

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.