Accueil > Actualités > Vincent Couture défendra les couleurs du Parti Québécois

Vincent Couture défendra les couleurs du Parti Québécois

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

À la clôture de la période de mise en candidature en vue de l’investiture de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, un seul bulletin a été soumis. Il s’agit de celui de Vincent Couture. « C’est avec une grande fierté que je représenterai le Parti Québécois dans notre circonscription. Depuis l’annonce de ma candidature, plusieurs appuis se sont manifestés, et ce dans différents milieux. C’est réjouissant », de déclarer Vincent Couture.

L’assemblée d’investiture se tiendra à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup, le 16 juin à 16 h. Seront présents pour l’occasion, Harold Lebel, député de Rimouski; Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia ainsi que Sylvain Rochon; député de Richelieu. « Les membres et non-membres seront invités à se joindre à nous pour cette assemblée d’investiture. Ce sera l’occasion d’officialiser la candidature de Vincent et de lui témoigner notre appui. Nous espérons que les gens de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et des Basques viendront en grand nombre », de poursuivre le président par intérim de la circonscription, Alexandre April.

Qui est Vincent Couture?

Travailleur social auprès des jeunes en difficulté depuis plus de vingt ans, Vincent Couture s’est aussi impliqué auprès de différents organismes dédiés à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens. Au fil des ans, il a aussi été impliqué dans le milieu syndical. D’abord, comme Vvce-Président de la Fédération des Professionnels de la CSN, où il a notamment coordonné la négociation du secteur public en 2005. Ensuite, il a été élu à la présidence du Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN). À ce titre, il a été appelé à piloter de nombreux dossiers touchant la région, de l’environnement à la santé, en passant par la foresterie, ainsi que les défis liés aux emplois saisonniers et la défense des fleurons régionaux.

« Je souhaite être la voix de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et des Basques à l’assemblée nationale pour défendre notre région. Cette dernière a été cruellement délaissée depuis les quinze dernières années. On ne peut continuer à la laisser se vider de ses jeunes, de ses entreprises et de ses services de proximité.  Les régions sont l’épine dorsale du Québec : nos forêts, nos champs, notre fleuve, nos lacs et rivières sont au cœur de notre économie et de notre identité. Nous devons miser sur nos forces pour assurer notre avenir. Le Parti Québécois est le parti des régions et ce sont les gouvernements du Parti Québécois qui ont le plus contribué au développement de celles-ci  », de conclure Vincent Couture.

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.