Accueil > Actualités > Une projet inspirant à l’école secondaire de Trois-Pistoles

Une projet inspirant à l’école secondaire de Trois-Pistoles

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Texte de Marie-Pier Laplante, biologiste à l’Organisme des Bassins Versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent

Biologistes dans un organisme de bassin versant (OBVNEBSL, basé à Rimouski), mes collègues et moi-même sommes souvent appelés à vulgariser le concept de bassin versant. Le bassin versant est une portion de terrain qui est délimité par la ligne de partage des eaux, qui passe par les points les plus élevés. À l’intérieur d’un bassin versant donné (par exemple le bassin versant de la rivière des Trois-Pistoles), toutes les eaux de précipitations vont rejoindre un même plan d’eau (ici, la rivière des Trois-Pistoles) et finalement se déverser à un point commun, appelé exutoire (ici, l’embouchure du Fleuve). Or il n’est pas toujours facile d’expliquer cette notion technique sans appui visuel !

Nous cherchions donc depuis un moment à nous procurer un modèle réduit de bassin versant qui nous permettrait d’illustrer ce concept en 3-D lors de nos participations à des kiosques et présentations diverses. C’est dans ce contexte que l’idée de faire construire cette maquette par des jeunes de la région est née.

J’ai donc initié une collaboration avec Ann Drapeau, dévouée et enthousiaste enseignante dans deux petits groupes en cheminement particulier à l’école secondaire de Trois-Pistoles. Plus spécifiquement, le groupe de Ann compte 12 élèves entre 12 et 16 ans et proviennent des programmes Unité d’Enseignement Individualisé et de Formation Préparatoire au Travail.

Au départ, la plupart des jeunes voyaient le projet comme irréaliste : ils pensaient qu’ils n’étaient pas « assez bons» pour réaliser un projet artistique de cette envergure. Ils n’étaient pas tous d’emblée connectés à leur puits de créativité. Finalement, avec un peu de soutien et d’encouragement, nous avons vu les jeunes s’approprier tranquillement le projet, exploiter leur côté artistique et réaliser que leurs idées étaient excellentes (et tout à fait réalisables) !

Chacune des trois équipes a réalisé une maquette en argile, se servant de divers matériaux pour représenter les usages du territoire d’un bassin versant fictif. Comme on peut le voir sur les photos, les œuvres finales sont toutes splendides et originales !

Ce projet à caractère scientifico-artistique a permis d’une part aux jeunes de saisir l’importance de faire de la conservation à l’échelle d’un bassin versant, tout en leur offrant l’opportunité d’exploiter leur créativité par les Arts Plastiques. Les jeunes étaient fiers à l’idée que leurs œuvres deviennent utiles pour notre organisme : les maquettes nous suivront partout lors des prochaines années !

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.