Accueil > Culture > Une nouvelle exposition au Musée régional

Une nouvelle exposition au Musée régional

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le Musée régional de Rimouski présente sa nouvelle exposition, Éveil, signée par Andreas Rutkauskas. Proposée au public jusqu’au 4 février 2024, l’exposition sera inaugurée le vendredi 6 octobre à 17 h, en présence de l’artiste.

Commissariée par Franck Michel, l’exposition Éveil présente le travail que mène depuis 2017 Andreas Rutkauskas autour des écosystèmes forestiers de l’Ouest canadien, adaptés au feu. Par l’entremise de la photographie, l’artiste s’attache à observer les réactions et la régénérescence de ces écosystèmes, après leur dévastation par les incendies.

Photographies à grande échelle, captation sonore et technologie immersive composent l’exposition, qui réunit les séries Après le feu/ After the Fire et Témoins silencieux/Silent Witnesses. Cheminant sur les sentiers des forêts incendiées de la région de l’Okanagan (Colombie-Britannique) à divers stades de leur régénérescence, Rutkauskas documente, parmi les restes d’une végétation calcinée, le fragile réveil de la biodiversité au gré de son adaptation à un environnement en pleine évolution.

Écosystème en mutation

Adoptant une posture contemplative, l’artiste porte un regard attentif sur cet écosystème en mutation, s’y immerge, s’y confronte. Ses photographies recèlent la charge émotive et sensorielle de l’expérience. L’atmosphère sereine qui en émane contraste avec la violence des incendies dont les traces marquent encore le paysage.

Les images d’Andreas Rutkauskas révélent la prodigieuse résilience de la nature, élargissent notre compréhension de la fonction restauratrice des feux de forêt et nous alertent sur les conséquences dramatiques des dérèglements climatiques et de nos choix sociétaux.

À propos de l’artiste 

Né à Winnipeg en 1980, Andreas Rutkauskas détient une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia (2007). Ses œuvres ont été présentées dans diverses expositions individuelles et collectives et reproduites dans plusieurs revues. Il a également reçu plusieurs bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec (2013, 2011 et 2010) et du Conseil des arts du Canada (2012 et 2011).

Adepte d’une approche phénoménologique du monde, Andreas Rutkauskas participe à la constitution d’une vaste encyclopédie photographique sur les paysages en transformation ; son œuvre des quinze dernières années rend compte de l’impact de l’exploitation des ressources naturelles, comme des stratégies et technologies déployées par l’humain pour contrôler son environnement. Bien que sa démarche revête une portée environnementaliste affirmée, elle ne se fait pas pour autant revendicatrice ou provocatrice. Elle se situe plutôt au croisement d’une pratique engagée et d’une exploration de l’expérience paysagère rythmée par la marche. La force de l’œuvre réside à l’évidence dans ce subtil équilibre.

Photo : Le Musée régional de Rimouski. (Photo Alexandre D’Astous)


Share
You may also like
Le 25e Encan du Musée du Bas-Saint-Laurent couronné de succès
Vernissage de l’exposition “Reminisci ou la mémoire volontaire”
Le Musée du Bas-Saint-Laurent inaugure l’Espace Musée
Le Site historique maritime de la Pointe-au-Père célèbre une saison exceptionnelle

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.