Accueil > Culture > Une nouvelle expo à la Galerie Léonard-Parent

Une nouvelle expo à la Galerie Léonard-Parent

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-La Ville de Rimouski présente l’exposition « Coque à l’âme », du 18 mai au 1er juillet à la galerie d’art Léonard-Parent.

Une présentation de la démarche artistique et des œuvres des artistes remplacera le vernissage habituel et sera diffusée en ligne sur Quoi vivre Rimouski à partir du lundi 23 mai, jusqu’à la fin de l’exposition, le 1er juillet.

Dans l’œuvre de Marie Lavoie, la représentation du corps humain est omniprésente. Sa rencontre avec l’écriture poétique de Martin Levesque fait naître une nouvelle réceptivité et de nouveaux horizons. Inspirés de la nature, les deux artistes se font alors écho : l’un écrit l’aquarelle et l’autre illustre les mots. Cette exposition est une communion des deux arts, des vers d’images posés sur papier.

Présentation des artistes

Marie Lavoie, native du Bas-Saint-Laurent, se lance dans le domaine de la mode pendant deux ans. Elle poursuit ses études à l’UQAC au baccalauréat interdisciplinaire en arts, harmonisant une mineure en arts, une majeure en design et une maîtrise qui lui permettront de faire évoluer sa pratique en mobilier d’art. Elle enseigne maintenant au département des arts du Cégep de Rivière-du-Loup. Les expositions « Organisation sensible » et « Tout du neuf » donnent naissance à son processus artistique actuel. Les taches et les personnages omniprésents sont évocateurs de son histoire.

Martin Levesque est un amant de la nature riveraine et maritime, biologiste de formation de l’UQAR, mais d’abord diplômé d’une formation générale au collégial, combinant l’électronique, la gestion et les sciences. Impressionné par les jongleurs de mots comme Devos et Sol, il a découvert la poésie au collégial à travers les atmosphères de Prévert, Nelligan et Vigneault, et son imaginaire aime jouer avec les mots.

Photo courtoisie

Share
You may also like
Exposition des étudiants en arts visuels
Les artistes du KRTB invités à présenter un projet à Pohénégamook
La galerie d’art Léonard-Parent dévoile sa programmation pour 2022
Fernande Forest tente de saisir l’imperceptible

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.