Accueil > Économie > Une nouvelle entreprise très appréciée à Sainte-Rita

Une nouvelle entreprise très appréciée à Sainte-Rita

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) Active depuis juin dernier, la nouvelle entreprise Le Brocanteur du village est très appréciée des résidents de Sainte-Rita, mais aussi de toute la région comprise entre Rimouski et Rivière-du-Loup.

« J’ai commencé tranquillement, dans le garage de ma grand-mère, pour rendre service aux gens du village, mais je suis un peu victime de mon succès. Je vais devoir agrandir prochainement. Plusieurs personnes mentionnent apprécier mon service. J’essaie d’être le plus disponible possible pour répondre aux besoins. Quand un électroménager lâche, il faut trouver rapidement. J’offre une alternative à l’achat d’un équipement neuf », indique le fondateur de l’entreprise, Émile Dubé.

Le jeune entrepreneur s’est d’abord mis à acheter des meubles et des électroménagers qu’il répare ou rafraîchit avant de les revendre. « Des fois, un bon sablage peut faire toute une différence. Je suis autodidacte. J’ai tout appris seul. C’est un peu par conscientisation environnementale que je me suis lancé là-dedans. Il m’arrive de récupérer des fonds complets de gens qui quittent leur maison, ce qui fait que j’ai aussi accumulé de la vaisselle et d’autres objets décoratifs. Je suis attentif à ce qui se vend sur Facebook Marketplace, mais de plus en plus, les gens me contactent directement quand ils ont des choses à vendre », précise-t-il.

Le commerce est situé au 7, rue de l’Église Ouest à Sainte-Rita. Il est ouvert les vendredis et les samedis depuis le 25 juin. « Les gens qui ont des besoins peuvent m’appeler n’importe quand, et on peut se donner un rendez-vous. Ils peuvent venir chercher, ou je peux livrer sur le territoire entre Rimouski et Rivière-du-Loup. J’essaie de garder la page Facebook à jour avec tout ce que j’ai de disponible. Toutes mes coordonnées y sont », mentionne M. Dubé, qui occupe un autre emploi en parallèle au service des ressources humaines du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent. « J’aimerais que ça devienne mon gagne-pain. Pour le moment, mon frère, ma sœur et mon beau-frère me donnent un bon coup de main pour partir ça. »

Conseiller municipal

Émile Dubé est un ruraliste convaincu. À seulement 24 ans, il est conseiller municipal et impliqué au sein du comité des loisirs de Sainte-Rita. « Je crois beaucoup à mon village. Pour moi, il faut s’engager pour que la municipalité poursuivre son développement », dit-il.

Photo : Émile Dubé exploite Le Brocanteur du village depuis le 25 juin à Sainte-Rita. (Photo : Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Corvée de semences aux Jardins Rita de Cascia ce samedi
Sainte-Rita refile la facture au propriétaire d’un véhicule incendié non résident

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.