Accueil > Actualités > Une belle concertation pour prévenir les incendies de tourbières

Une belle concertation pour prévenir les incendies de tourbières

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-À l’occasion de la cérémonie du Mérite québécois de la sécurité civile, le gouvernement du Québec a remis une mention d’honneur volet préparation aux sinistres à des partenaires régionaux, qui œuvrent ensemble à l’amélioration des pratiques en vue de prévenir les incendies dans les tourbières.

Au cours des dernières années, des incendies sont survenus dans les tourbières de la région et ont requis à la fois des ressources matérielles, humaines et financières importantes. Devant cette situation, des partenaires se sont donc associés afin de mieux prévenir ces incendies et améliorer les processus d’intervention, à l’initiative de l’Association des producteurs de tourbe horticole du Québec (APTHQ).

Celle-ci a réuni autour d’une même table la MRC de Rivière-du-Loup, les services de sécurité incendie des villes de Rivière-du-Loup et de Saint-Antonin et les producteurs de tourbe de la région, avec l’appui d’une conseillère en santé et sécurité au travail. La centrale d’appels 911 régionale CAUREQ et la SOPFEU collaborent également.

Échange d’expertise

Puisque la tourbe horticole est hautement inflammable, un incendie qui se déclare chez un producteur peut rapidement se déplacer dans les champs de tourbe adjacents d’un autre producteur. Conscients de l’importance des enjeux et biens qu’elles soient des entreprises concurrentes, les producteurs de tourbe horticole n’hésitent donc pas à s’échanger l’expertise acquise en matière de prévention des incendies, détection et mesure, modification des véhicules horticoles, pratiques d’intervention, etc.

De nombreuses mesures ont été mises en place, dont la conception et la mise à jour périodique d’un guide des mesures d’urgence incendie en tourbière. Ce guide précise le rôle et les responsabilités de chacun lors d’une situation d’urgence et établit des procédures claires et précises. Il permet de préparer les travailleurs à réagir de façon coordonnée et favorise ainsi une limitation des pertes et dommages pour les entreprises en cas de sinistre.

L’initiative prise par l’APTHQ est unique dans ce domaine. Le guide a été le premier du genre en Amérique du Nord et a servi de référence dans d’autres juridictions ou provinces.

Photo: De gauche à droite, sur la photo : Edith Samson, conseillère à la Ville de Rivière-du-Loup; Yvan Rossignol, directeur incendie de la Ville de Saint-Antonin; Christiane Plamondon, Conseillère SST; Stéphanie Boudreau, directrice générale de l’APTHQ;  Jonathan Langlois-Daraîche, coordonnateur à la sécurité incendie et capitaine à la prévention de la MRC de Rivière-du-Loup; Éric Bérubé, directeur du Service de sécurité incendie de la Ville de Rivière-du-Loup, et Katia Petit, sous-ministre associée de la sécurité civile et de la sécurité incendie du ministère de la Sécurité publique. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
La Semaine de la prévention des incendies soulignée à Trois-Pistoles
Deux nouveaux outils d’intervention en incendie dans Les Basques
Campagne de prévention incendie à Trois-Pistoles
Journée de prévention des incendies à Trois-Pistoles

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.