Accueil > Chronique livres > Un recueil de témoignages sur ce que signifie être une femme au XXIe siècle

Un recueil de témoignages sur ce que signifie être une femme au XXIe siècle

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) Douze autrices écossaises se racontent, livrent leurs réflexions sur leurs choix de vie et leur résistance aux normes, dans le recueil-choc du printemps intitulé Vilaines femmes, publié aux Éditions Hashtag.

Traduction française par les autrices québécoises Felicia Mihali et Miruna Tarcau de l’anthologie Nasty Women, Vilaines femmes sera en librairie le 15 mars. Le livre propose des regards aiguisés et engagés sur l’identité et la condition féminines.

Son titre ironique faisant référence à une expression employée par Donald Trump lors de la campagne américaine de 2016, Vilaines femmes retrace, à travers des chroniques et récits riches en anecdotes et observations sociales, le parcours de femmes atypiques : les douze autrices, bien sûr, mais aussi toutes celles dont elles racontent l’histoire ou relatent les interactions, dans un monde où la pression sociale empêche parfois de prendre le contrôle de sa propre identité.

Porté par une forme d’humour (on y parle de punk attitude) ainsi que par une conscience politique, mais aussi technophile (par exemple via le féminisme noir en ligne), ce recueil, dans lequel sont également abordés les thèmes de l’immigration, de la diversité, de la contraception ou encore de la grossophobie, fait converger différentes visions vers l’histoire d’un succès commun : celui de parvenir à trouver la force d’être soi, au-delà du genre établi.

Les autrices-traductrices

Felicia Mihalis’est fait remarquer par des romans comme Le pays du fromage, Dina, Sweet, Sweet China et Le tarot de Cheffersville. Comme traductrice, elle a signé L’usine de porcelaine Grazyn de David Demchuk et Café Sarajevo de JosipNovakovich. Elle écrit, traduit aussi bien en français et en anglais qu’en roumain, et dirige les Éditions Hashtag.

Miruna Tarcaus’est notamment illustrée avec le roman L’apprentissage du silence et la saga fantastique La Guerre des Titans. Détentrice d’un doctorat en littérature obtenu à l’Université McGill, elle est présentement directrice littéraire chez Hashtag. En 2021, elle a participé à l’anthologie Épidermes parue chez Tête première.

Photo : Couverture du livre Vilaines femmes. (Photo : courtoisie)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.