Accueil > Actualités > Un nouvel équipement médical via la Fondation du RSSS des Basques

Un nouvel équipement médical via la Fondation du RSSS des Basques

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Photo: Mélissa Desjardins, répondante d’installation, Dre Danielle Cadrin, Katia Sirois, admin. Fondation, Jessy Ouellet, d.g. Fondation, Jean Jacques Rioux, prés. Fondation, Roger Rioux, admin Fondation et Denis Pelletier, admin. Fondation. La Fondation du Réseau de santé et de services sociaux des Basques (RSSS) a fait l’acquisition d’une chaise de petite chirurgie d’une valeur de 15 000 $ au Centre hospitalier Trois-Pistoles.

Cette chaise, située à la salle 4 de l’urgence, permettra l’ergonomie nécessaire pour les soins prodigués aux patients qui nécessitent des réparations de plaies de tout genre, le contrôle d’épistaxis, des atèles plâtrées, des pansements et d’autres soins connexes.

L’acquisition de cet équipement est rendue possible grâce à un don de docteure Danielle Cadrin et de son conjoint, feu docteur Denis Beaulieu, qui ont tous deux pratiqué au Centre hospitalier de Trois-Pistoles durant quarante ans. Entre 2002 et 2010, docteur Beaulieu a été fondateur et médecin responsable du GMF des Basques, l’un des six premiers groupes de médecine de famille à voir le jour au Québec.

La Fondation tient à remercier ces deux médecins pour leur grande générosité qui permet, jumelée aux dons de la population, d’effectuer une autre avancée au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Installations des Basques.

À propos de la Fondation

La Fondation du Réseau de santé et de services sociaux des Basques a pour mission de recueillir des dons afin de soutenir financièrement le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Installations des Basques et contribuer ainsi à rehausser la qualité et la diversité des soins de santé et des services sociaux offerts dans la région des Basques, que ce soit à Trois-Pistoles, au point de service de Saint-Jean-de-Dieu, au point de service de Saint-Clément ou en soutien à domicile.

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.