Accueil > Actualités > Trois-Pistoles: ouverture de Chaga du Bas rue du Parc

Trois-Pistoles: ouverture de Chaga du Bas rue du Parc

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Photos: Hughes Bouchard/Journal L’Horizon –  Julie Sylvain, propriétaire de Chaga du Bas et Jean-Pierre Rioux, maire de Trois-Pistoles, lors de l’ouverture officielle de l’espace boutique et bistro, le 29 juillet. L’entreprise pistoloise Chaga du Bas, qui fabrique et vend des produits à base de chaga un champignon aux multiples propriétés, a inauguré ses nouveaux locaux au 59 rue de Parc.

La propriétaire, Julie Sylvain, entend poursuivre sa croissance en  y établissant son site de production ainsi qu’un espace boutique et bistro ouvert l’été. L’entreprise propose différents produits locaux dont ses produits déjà connus:  le fluide généreux, une puissante décoction de chaga ainsi que le chaga chai, une infusion de ce champignon aromatisée au thé chai que l’on peut servir comme un latté. Ces préparations peuvent maintenant être consommées sur place, tout comme des soupes, du pain brioché au chaga, des boules d’énergie ainsi que des fromages et des saucissons.

Chaga du Bas propose aussi deux nouveaux produits composés d’un mélange de chaga et de camerise: le Chamerise et le Chagaboum. 

Le volet bistro est ouvert du jeudi au dimanche, de 7 h à 14 h.

Information: 418 551-5898 

À  noter que Chaga du Bas reprend les bouteilles de ses produits et propose 0.50$ de rabais sur les produits en vente. Toutes les  bouteilles de vin de type  «twistcap » de 750 ml peuvent aussi être retournées et 0.25$ sera proposé en rabais si l’étiquette est retirée. Rappelons que le procédé de stérilisation permettant la réutilisation de bouteilles de vin est approuvé par le MAPAQ qui régit l’industrie alimentaire.

2018_0729islands2012-virgin0016 (2)

Un champignon médicinal 

Les Russes consomment le chaga depuis plusieurs siècles, tout comme la Chine, le Japon et la Scandinavie. Dans la médecine traditionnelle de ces pays, ce champignon possède des propriétés antivirales, anti-inflammatoires et anticancéreuses; il stimule le système immunitaire et à un effet protecteur sur le foie, le cœur et l’estomac. Il aide à diminuer les allergies, le psoriasis et le stress.  Riche en vitamines B2, B3 et B5, en flavonoïdes, phénols, magnésium, zinc et enzymes, il contient aussi 25 % d’antioxydants.

L’Inonotus obliquus est reconnu par Santé Canada et il est classifié comme champignon médicinal dans les registres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

C’est l’écrivain russe Alexandre Soljenitsyne (1918-2008) qui a fait connaitre le chaga au reste du monde dans son ouvrage Le pavillon des cancéreux. Au début des années 1950, l’écrivain s’est lui-même guéri d’un cancer de l’estomac en buvant des décoctions de chaga tous les jours.

On utilise le chaga en décoction, mais aussi comme un thé, en capsule, sous forme de poudre dans des mijotés, des soupes, des desserts et même du pain.  Il a commencé à faire son apparition dans les cuisines de grands chefs, car ses possibilités culinaires sont infinies. Son essence, qui rappelle le sirop d’érable, se mélange à beaucoup de recettes.

 

912-A

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.