Accueil > Actualités > Trois-Pistoles: l’église Notre-Dame-des-Neiges maintenant protégée

Trois-Pistoles: l’église Notre-Dame-des-Neiges maintenant protégée

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Paul Dumas, président du conseil de la Fabrique, et les ministres Jean D’Amour et Luc Fortin (Texte et photos: Marjolaine Jolicoeur)  –Les ministres Jean D’Amour et Luc Fortin ont annoncé, aujourd’hui, un avis d’intention de classement pour l’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles et son presbytère.

Ce classement, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, permettra de préserver ce bien patrimonial érigé entre 1882 et 1887.  Ces bâtiments sont donc protégés et peuvent être admissibles à l’aide gouvernemental pour leur mise en valeur.

Paul Dumas, président du conseil de la Fabrique s’est dit enchanté de ce classement d’un monument historique qui fait la fierté de toute la population pistoloise : « Le fait de classer aussi le terrain adjacent à l’église et au presbytère en raison de son potentiel archéologique permettra sans doute de mettre à jour une partie de notre histoire. En effet, c’est sur ce terrain que la quatrième église a été érigée par les opposants du Chemin d’en bas dans les années 1845, lors de la fameuse guerre des clochers que Victor-Lévy Beaulieu a raconté dans une pièce de théâtre il y a plusieurs années. »

Valeur patrimoniale

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française a pour sa part indiqué que  « la protection de notre patrimoine nous tient à cœur et à de nombreuses retombée positives, notamment la stimulation de l’offre touristique et la création d’emplois ».

Les ministres ont aussi annoncé une aide financière de 314 510$ pour la restauration de trois bâtiments religieux dans la région du Bas-Saint-Laurent : l’église de Sainte-Cécile à Rimouski, l’église Little Metis Presbyterian Church à Métis-sur-Mer et l’église Saint-Patrice à Rivière-du-Loup.

« Nous sommes heureux que l’enveloppe budgétaire accordée pour la conservation du patrimoine à caractère religieux soit bonifiée, a mentionné le ministre Jean D’Amour. Nous continuerons toujours avec la même fierté d’accompagner les communautés qui se mobilisent pour prendre en charge leur patrimoine culturel à caractère religieux. Ces projets génèrent d’importants effets structurants, tant sur le plan communautaire que sur le plan culturel.»

 Paul Dumas, président du conseil de la Fabrique, Jean D’Amour, Jonathan Picard, attaché politique du ministre Luc Fortin et natif de Trois-Pistoles.   Trois-Pistoles

 

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.