Accueil > Culture > Trois-Pistoles fait place à la danse

Trois-Pistoles fait place à la danse

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-À la veille de l’ouverture de sa 4e présentation, le Marathon de la création, un festival grand public consacré à la danse contemporaine, est prêt à accueillir les festivaliers à Trois-Pistoles afin de leur présenter une programmation diversifiée et accessible.

Offrant une majorité d’activités gratuites, le festival a comme mission de démocratiser la danse contemporaine avec des prestations de danse, la diffusion de courts métrages, la présentation de conférences et ateliers, de l’animation, et de la médiation culturelle.

« Toute l’équipe est fébrile à l’aube de cette 4e présentation du Marathon de la création. Nous sommes fiers de présenter une programmation actuelle et variée, qui saura plaire aux différents publics. Que vous soyez une personne fervente de danse ou tout simplement curieuse, l’invitation est lancée : rejoignez-nous pour cette grande célébration de la danse contemporaine, dont la majorité des activités sont offertes gratuitement » lance Soraïda Caron, organisatrice du Marathon de la création et directrice générale, artistique et chorégraphe de Mars elle danse.

Les cinq courts-métrages en danse contemporaine sont dévoilés

À la suite des prestations d’ouverture Be the ocean you wanna see in the sky de Soma Palato et CTRL:N de Audrey Gaussiran, présentées le jeudi 6 juillet, le Ciné danse Nokomis diffusera cinq courts métrages en danse contemporaine à la Forge à Bérubé.

Les titres de ces courts-métrages sont : 1. Abismo, de Pablo Diconca Durée : 08 minutes 17 secondes 2. Bhairava, de Marlene Millar et Philip Szporer Durée : 14 minutes 3. Singeries, de Mandoline Hybride Durée : 7 minutes 4. Traditional Healing, de Raymond Caplin Durée : 2 minutes 20 secondes 5. Two to Tango, de Dimitri Sterkens Durée : 18 minutes

Mentionnons que certains courts-métrages présentent de la nudité ou des scènes incluant de la violence et pourraient ne pas convenir à un jeune public ou à un public sensible.

Grande danse en ligne

La deuxième journée du festival, le vendredi 7 juillet, présentera Les Déambulatoires au parc Janine-G.- Martin en après-midi et sur la rue Vézina, face à la Forge à Bérubé, en soirée. Danses contemporaine et urbaine feront corps avec les prestations Miroir Boudoir de Tentacle Tribe et Dé-Reconstruire d’Elise Legrand. L’activité est une présentation de la Ville de Trois-Pistoles.

En soirée, le public est invité à participer à la traditionnelle Grande danse en ligne en compagnie de Michelle Fournier. L’activité aura lieu sur la rue Vézina, face à la Forge à Bérubé.

Une classe… dans le fleuve avec Stéphanie Beaudoin

La dernière journée du festival débutera tôt le samedi 8 juillet avec une classe d’éveil en eau froide offerte par l’artiste Stéphanie Beaudoin. Cette activité sera l’occasion d’apprivoiser le mouvement du corps en eau froide, tout en pratiquant le contrôle de soi. Café et viennoiseries seront offerts par le Café Grains de folie. Arrivez tôt : cette activité est très populaire.

Activités pour les familles

Au nombre des activités phares de la programmation, mentionnons la prestation de la compagnie Bouge de là, qui fera trois représentations de son spectacle Kaléidoscope le samedi 8 juillet à dès 9 h, sur la rue Vézina, face à la Forge à Bérubé. De la barbe à papa, offerte par la Maison Le Puits, sera servie gratuitement aux enfants présents. Petits et grands sont invités à participer à cette activité gratuite présentée par la MRC des Basques.

Conférences, échanges et réflexions

Rendre la danse contemporaine plus accessible, c’est aussi créer des moments pour discuter et échanger entre les professionnels du milieu et le public. Ainsi, plusieurs activités de médiation culturelle se dérouleront tout au long du Marathon de la création. L’après-midi du 8 juillet, présentée par le CANAB, permettra des échanges plus approfondis lors de la performance échanges offerte par Shérane JP Figaro.

Le tout sera suivi de la conférence « La danse contemporaine aujourd’hui, c’est quoi? » réunissant dans un panel les professionnels Audrey Gaussiran, Shérane JP Figaro et Nasim Lootij, avec une animation de Paul-André Fortier.

Cinq artistes en résidence

La soirée du 8 juillet marquera également l’aboutissement de la résidence de création à laquelle participeront cinq artistes en danse contemporaine, accompagnées par le danseur et chorégraphe de renommée Paul-André Fortier. Les artistes participantes sont : Élise Bergeron, Sonia Bustos, Laurence Dufour, Lucy Fandel et Hélène Messier.

Le Parcours du Marathon de la création permettra aux spectateurs de découvrir à la marche, dans un circuit accompagné, les créations inédites des artistes en résidence, qui seront présentées dans cinq lieux de Trois-Pistoles : la Boucherie Centre-Ville, la Cantine D’Amours, l’auberge Le Cheval Noir, la Maison Le Puits et la Salle Vézina.

Les personnes qui souhaitent assister à ces prestations doivent se procurer un billet en ligne, disponible au coût de 15 $ par personne, pour les départs de 18 h et 19 h 30. La participation est gratuite pour les enfants âgés de 12 ans et moins. Par cette contribution, les détenteurs de billets contribuent à soutenir l’événement, dont la majorité des activités sont offertes gratuitement.

Du flamenco en soirée de clôture

Présenté par le Vieux théâtre de Saint-Fabien, à la Forge à Bérubé, c’est un spectacle de flamenco en danse et en musique qui sera présenté avec Derivas, de La Léa. L’autrice-compositrice-interprète Léa Touzé livre un spectacle fort attendu de musique du monde, naviguant dans le flamenco nuevo, le jazz, le bossa nova et la rumba catalana.

Les billets, au coût de 15$ pour festivaliers qui ont participé au parcours et 29 $ pour le grand public, peuvent être achetés auprès du Vieux théâtre de Saint-Fabien.

La programmation complète du Marathon de la création, de même que la présentation complète des artistes participants, est disponible sur le site Web de Mars elle danse, compagnie qui présente l’événement.

Photo: Une grande danse en ligne aura lieu vendredi soir. (Photo courtoisie Mathieu Prezelin)

Share
You may also like
Les cinq artistes sélectionnées pour la résidence de création

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.