Accueil > Culture > Trois microspectacles de conte en webdiffusion gratuite

Trois microspectacles de conte en webdiffusion gratuite

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Trois organismes majeurs du conte au Québec, les Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles, le Festival interculturel du conte de Montréal et la Maison des arts de la parole de Sherbrooke se sont alliés pour réaliser un projet de webdiffusion intitulé Ma parole! Histoires contagieuses, pour offrir gratuitement en ligne trois microspectacles et rencontres avec un artiste du conte.

Les rencontres et microspectacles ont été tournés l’automne dernier par des réalisateurs professionnels, dans trois régions et environnements différents, devant un public restreint (mesures sanitaires obligent), soit à la Forge à Bérubé de Trois-Pistoles, dans le quartier St- Michel de Montréal ainsi qu’en pleine campagne estrienne.

Les conteurs et la conteuse qui incarnent ce projet sont Cédric Landry, né aux Iles-de-la Madeleine, vivant dans le Bas-Saint-Laurent, Franck Sylvestre, d’origine martiniquaise résidant à Montréal et Petronella, conteuse et fondatrice du festival Les jours sont contés en Estrie. Trois paroles, trois univers pour se déconfiner l’imaginaire ! Les capsules Ma parole! Histoires contagieuses sont disponibles dès aujourd’hui sur le site des trois organismes.

Trois-Pistoles

Le conteur, auteur et improvisateur, Cédric Landry nous entraîne dans un 5 à 7 éternel, comme seules les Îles-de-la-Madeleine peuvent nous l’offrir. Entre un coucher de soleil suspendu et la soudaine générosité de Marcel l’aubergiste, tout le monde en profite, même si Augustin à Munich est un peu marabout. Le 5 à 7 éternel s’est tenu devant une foule distanciée à la Forge à Bérubé en octobre dernier à Trois-Pistoles, encore en zone orange à ce moment-là.

Cédric Landry est originaire des Iles-de-la-Madeleine et Rimouskois d’adoption. Créateur insatiable, il a le don de raconter des histoires, peu importe la forme. Son premier spectacle de contes Sur la piste à Avila, inspiré de ses îles natales, est sélectionné en 2017 par le Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ) et reçoit le prix Réseau Ontario. L’année suivante, il tourne son spectacle en France, au Canada et au Québec. Il est aussi l’auteur de plusieurs pièces de théâtre, dont Pierre-Luc à Isaac à Jos en nomination pour le prix Michel-Tremblay du meilleur texte dramatique en 2009. Il est, depuis 2020, le directeur artistique du festival Contes en Îles. David Ouellet, fondateur de KDF Média, a réalisé la capsule web. Ses nombreux projets dans la région lui ont permis de faire connaître sa fiabilité, son efficacité et, surtout, son talent incontestable. KDF Médias est un partenaire important des Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant depuis plusieurs années.

Les Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles organisent le festival de contes le Rendez-vous des Grandes Gueules depuis 24 ans maintenant. L’organisme est aussi propriétaire d’une salle de spectacle au cachet irrévocable, la Forge à Bérubé, située en plein coeur du Bas-Saint-Laurent. Outre son festival, une programmation estivale et une multitude d’activités valorisant la parole font aussi partie des projets récurrents de l’organisme.

Montréal

En accord avec sa mission première, le Festival interculturel du conte de Montréal continue de favoriser la rencontre entre les cultures, en choisissant de tourner à la Maison d’Haïti, et en invitant une famille québécoise d’origine marocaine du quartier St-Michel – la mère et quatre enfants de 10 à 15 ans – à entendre le conteur d’origine martiniquaise Franck Sylvestre. L’histoire qu’il a choisie, Le champ des génies, prend ses origines dans le Sahel en Afrique, là où un homme cultive un champ qui appartient aux génies.

Le Festival interculturel du conte de Montréal (FICM), fondé en 1993, est le plus important événement du genre au Canada, reconnu aujourd’hui dans toute la francophonie comme l’un des grands acteurs dans le domaine de l’oralité.

Sherbrooke

La princesse silencieuse a été tournée sous un soleil de plomb, dans le Canton de Hatley – alors en zone jaune –, dans la cour arrière de la conteuse Petronella, devant quelques aînés du voisinage. Amoureuse de la parole immémoriale et poétique, Petronella propose des contes traditionnels issus du patrimoine mondial.

Fondatrice du festival de conte Les jours sont contés, qu’elle a dirigé durant 20 ans, elle a eu l’occasion de transporter ses histoires aux quatre coins du Québec, ainsi qu’à l’international (France, Pays-Bas, Allemagne, Cuba, Liban, Pologne).

Trois microspectacles et rencontres avec trois artistes (chacun d’une durée d’environ 15 minutes). Disponible gratuitement dès aujourd’hui sur festival-conte.qc.ca| maisondesartsdelaparole.com|compagnonspatrimoine.com

Ce projet a été réalisé grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Photo: Cédric Landry (Photo courtoisie)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.