Accueil > Actualités > Transport en commun : une tournée bien accueillie par l’UMQ

Transport en commun : une tournée bien accueillie par l’UMQ

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-L’Union des municipalités du Québec (UMQ) accueille favorablement la tournée régionale de consultations sur le financement structurel du transport collectif qu’entreprendra, en mars, la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault.

L’annonce a été faite ce lundi à l’occasion du déjeuner-bénéfice annuel de Trajectoire Québec en présence du premier vice-président de l’UMQ et maire de Varennes, Martin Damphousse.

L’Union juge toutefois primordial que le gouvernement du Québec maintienne le cap vers l’adoption, avec les partenaires municipaux, d’un cadre financier sur cinq ans pour le transport collectif, comme il s’y était engagé en mai dernier.
Impératif que cet exercice débouche
« L’UMQ offre son entière collaboration à la ministre Geneviève Guilbault. Il est cependant impératif que cet exercice débouche sur des actions concrètes, face à l’urgence de la situation. Le déficit structurel du transport collectif ne cesse de se creuser année après année, ce qui est un non-sens dans un contexte où nous voulons collectivement encourager la population à utiliser davantage ce moyen de transport pour lutter contre les changements climatiques », a déclaré le président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté.

L’Union rappelle que les municipalités participent largement au financement du transport collectif, en contribuant annuellement à près d’un milliard de dollars aux budgets d’opération, soit plus du tiers. Ce modèle n’est toutefois plus viable et conduit à un déficit structurel appréhendé depuis plusieurs années, notamment en raison de l’augmentation des coûts d’opération et d’immobilisations ainsi que de la stagnation des revenus issus de la taxe sur l’essence.   
Sécurité routière
L’UMQ salue par ailleurs l’annonce du dépôt prochain d’un plan d’action bonifié en matière de sécurité routière, qui misera notamment sur les radars photo et visera à renforcer la sécurité des piétons et des usagers de la route, quel que soit leur mode de déplacement. L’Union souhaite que cette démarche mène à une meilleure prise en compte, par le ministère des Transports et de la Mobilité durable, de l’avis des municipalités dans la sécurisation des routes.

Le financement du transport collectif et la sécurité routière seront au cœur des propositions que présentera l’Union le 17 février prochain au ministre des Finances, Eric Girard, dans le cadre des consultations en prévision du budget du Québec 2023-2024.

Photo : Le président de l’UMQ, Daniel Côté. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Le transport adapté et collectif de la Mitis améliore son service
L’UMQ veut faire du transport collectif une priorité nationale partout au Québec
Rendez-vous national sur l’avenir du transport collectif
La régie intermunicipale de transport collectif officiellement créée

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.