Accueil > Économie > Six jeunes entrepreneurs du Bas-Saint-Laurent reçoivent une bourse d’honneur

Six jeunes entrepreneurs du Bas-Saint-Laurent reçoivent une bourse d’honneur

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Six jeunes entrepreneurs du Bas-Saint-Laurent ont obtenu l’une des 67 bourses d’honneur de 25 000 $ décernées par le gouvernement du Québec lors d’une cérémonie virtuelle, le 16 mars dernier.

Les récipiendaires de la région sont : François Genin, de Riki Bloc – coopérative d’escalade de Rimouski. François a repris la direction de la coopérative d’escalade Riki Bloc en juin 2018. Issu d’une famille d’entrepreneurs, il a toujours accordé à la réalisation de projets une place centrale dans son éducation et dans sa vie. Cependant, ce qui a été décisif dans son intention de se lancer en affaires, c’est un projet qui rejoignait à la fois son mode de vie et sa passion, mais aussi un modèle d’entreprise qui rejoignait ses valeurs.

Maggie Beaulieu-Pelletier, de la Ferme Pastel de Grand-Métis. Maggie est une entrepreneure sociale à la fois consciencieuse et passionnée. Sa ferme florale Pastel produit des fleurs coupées pour leur distribution aux clients et fleuristes de la région. Elle vend aussi des bouquets frais ou séchés, selon la saison.

Sylvain Junior Henrie, de La Caboche, Ferme traditionnelle de Rimouski. L’entrepreneur Henrie a le souci d’offrir de la qualité tant dans son travail quotidien que dans la manière de l’accomplir. La Caboche Ferme traditionnelle est une ferme agricole régénératrice et innovante qui produit des œufs biologiques de poules élevées en liberté en plus de faire l’élevage de volaille biologique au pâturage, de bœuf Highland au champ et de porc de pâturage.

Christophe Lelièvre St-Piere, de Destination Haute-Mer inc. de Matane. L’entreprise offre des sorties en mer pour l’observation de mammifères marins, de pêche en haute-mer et de transport maritime. Les capitaines et guides de pêche Guillaume, Christophe et Simon sont des animateurs passionnés, que ce soit pour pêcher le maquereau, la morue, le bar rayé et plusieurs espèces de poissons de fond ou pour observer les mammifères marins.

Mélina Castonguay, de Les Passeuses de Rimouski. Mélina Castonguay a d’abord été clinicienne. Une fois sage-femme et maman, elle s’est rapidement tournée vers l’entrepreneuriat. Son besoin de bâtir, de redonner à la collectivité tout en nourrissant son désir d’autonomie l’a amenée à créer Les Passeuses auprès de sa précieuse collègue, Marie-Ève Blanchard. Il s’agit d’une entreprise féministe de liaison et de formation dont la mission est d’apporter des transformations dans le domaine de la santé reproductive.

Chloé Gouveia, de Générations autonomes au Mont-Carmel. Avec son entreprise, Chloé désire faire le pont entre les savoirs scientifiques et populaires en proposant une application concrète d’utilisation quotidienne et des ateliers. L’entreprise offre des ateliers de vulgarisation scientifique ludiques et pratiques pour attirer une participation citoyenne. Depuis plusieurs années, l’entreprise présente des ateliers à Québec, au Kamouraska et à Rimouski. 

Une aide financière ponctuelle

Une bourse d’honneur est une aide financière ponctuelle accordée à un entrepreneur prometteur afin de compléter l’offre de financement traditionnel. La sélection des entreprises lauréates a eu lieu à la suite d’un appel de candidatures, le quatrième du genre, lancé en septembre dernier. Ainsi, le comité a évalué 269 projets selon leur originalité, leur caractère novateur, leur plan marketing et leur analyse de marché.

Photo: François Geniun (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Plusieurs conférences inspirantes pour les jeunes du Bas-Saint-Laurent
Camp d’entraînement entrepreneurial pour les étudiants des Techniques administratives
L’École des entrepreneurs plus pertinente que jamais

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.