Accueil > Actualités > Saint-Simon: conférence sur la guerre des moulins, le 8 août

Saint-Simon: conférence sur la guerre des moulins, le 8 août

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Photo: Laboratoire d’archéologie et de patrimoine de l’UQAR.-  Lors d’une corvée organisée par la MRC des Basques en septembre 2017, en bordure de la rivière Porc-Pic, Jean-Pierre Proulx et Lucie Plante, estivants de Saint-Simon-sur-Mer, remarquent un vestige s’apparentant à mur de roches grossièrement taillées. Intrigués, ils proposent à la MRC de tenter de reconstituer l’histoire du site, peu connu. À partir des archives nationales de Rimouski, ils découvrent rapidement que ces pierres pourraient être non seulement celles du premier moulin à farine seigneurial, mais aussi les témoins d’un long conflit opposant la seigneuresse Drapeau au propriétaire d’un lot du 3e rang de Saint-Simon (aujourd’hui Saint-Mathieu-de-Rioux).

Ce conflit, qui se poursuit sur le plan juridique jusqu’à l’abolition du système seigneurial, met en jeu les droits seigneuriaux et plus particulièrement le droit de banalité.

L’histoire de cette  « guerre des moulins  » fera l’objet d’une conférence grand public le 8 août au Centre communautaire Desjardins de Saint-Simon à 19 h 30. L’activité est gratuite.

Notons qu’à partir des travaux de recherche de M. Proulx et de Mme Plante, la MRC des Basques et l’École de fouilles archéologiques de l’UQAR ont entrepris, au printemps – avec le soutien financier de la municipalité de Saint-Simon, de l’UQAR et de l’Entente de développement culturel de la MRC et du MCC – un inventaire archéologique du site du Porc-Pic. Grâce aux centaines d’artefacts trouvés sur les lieux, les fouilles ont permis de confirmer la fonction du site et de le dater. Il s’agit bel et bien d’un moulin à farine et à carder datant de la moitié du XIXe siècle. Des résultats partiels de cet inventaire sont attendus à l’automne. 

Information : 418 851-3206 poste 3134.

 

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.