Accueil > Actualités > Saint-Jean-de-Dieu : un carnaval d’hiver pour tous les goûts

Saint-Jean-de-Dieu : un carnaval d’hiver pour tous les goûts

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Texte et photo Pamela Lepage) –  « Chantez, chantez, c’est le carnaval ! Accourez au son des timbales ! »

Pour son 49e carnaval d’hiver, la municipalité de Saint-Jean-de-Dieu a, encore une fois, réaliser une programmation pour tous les goûts. On retrouvait dans les activités : un tournoi de cartes et de poker, un bingo, une soirée extérieure, un couronnement de la reine, un brunch, un gala mini-stars et un super snow drag MSRF. C’est sous le thème de Candy Land  que les Johannois, les Johannoises ainsi que les venus d’ailleurs ont pu festoyer.

Pour ma part, j’ai assisté au couronnement de la reine. En entrant dans la salle, les décorations ont tout de suite attiré mon regard. Les couleurs et le petit bar à bonbons étaient de mise par rapport au thème.

La cour 2019

Cette année, la cour était composée de trois duchesses, d’une dame de compagnie, du couple d’honneur, du petit page ainsi que de la bouquetière.

Le petit page et la bouquetière ont su charmer tout le monde. Ce duo était composé de Louka Saint-Jean, fils de Patrick Saint-Jean et d’Isabelle Beaulieu, ainsi que de Mégan Malenfant, fille de Sylvie Malenfant.

Le couple d’honneur, Élodie Rioux et Frédéric Bastille. aidaient la dame de compagnie à veiller sur les trois duchesses. Élodie est la fille de Gilberte Beaulieu et d’Émilien Rioux. Elle travaille en tant qu’enseignante-orthopédagogue et Frédéric est fils de Ginette Jean et de Régis Bastille qui est conseiller municipal, producteur laitier ainsi que le propriétaire de la ferme familiale. Ils partagent leur vie depuis près de 20 ans.

Cynthia Ouellet était la dame de compagnie pour cette édition. Le rôle de cette dernière consiste à entourer les duchesses lors de leurs sorties. Cynthia est Johannoise depuis six ans et demi et partage sa vie avec Jacki Rioux, propriétaire de son salon de coiffure. On qualifie Cynthia de pimpante, souriante et toujours partante.

Les trois duchesses  

Audrey-Ann Lévesque, fille d’Annie Rouleau et de Guylain Lévesque, souhaite continuer ses études au Cégep de Rimouski en sciences de la nature. Travaillante, joviale et perfectionniste, elle ne passe pas inaperçue.

Messalina Maegerli, fille de Karine Durand et Pascal Maegerli, désire poursuivre ses études à l’ITA de la Pocatière en techniques de production animale. Travaillant présentement à la ferme familiale, on l’a décrit comme entreprenante, autonome et possédant un grand sens des responsabilités.

Émilie Ouellet, fille de Jean-Pierre Ouellet et de Nathalie Ouellet, veut devenir orthopédagogue et  ira continuer ses études en techniques d’éducation spécialisée au Cégep de Rimouski. Elle est une jeune femme perfectionniste, gaffeuse et souriante.

Couronnement de la reine

Pour couronner la reine, chaque duchesse devait mettre des petites capsules avec leur nom d’inscrit. Chaque duchesse avait le même nombre de capsules. Ensuite, l’animatrice appelait différentes personnes à venir piger. La première duchesse dont le nom sortait cinq fois était couronnée reine.

Pour ce couronnement, tout au long du tirage, ce fut assez serré. Mais c’est Messalina qui, finalement, est devenue reine de ce 49e carnaval.

J’ai eu la chance de pouvoir m’entretenir avec celle qui venait tout juste d’être nommée reine. Je lui ai demandé ce qui l’avait incité à devenir duchesse pour le carnaval. Elle m’apprit que c’était les organisateurs du festival qui l’avait recrutée. Messalina a aussi indiqué qu’elle ne regrette pas d’avoir accepté ce rôle car c’est une expérience unique.

Qu’est-ce que cela lui fait d’être reine ? En riant, elle m’avoua qu’elle ne voulait pas nécessairement être nommée reine. Alors que son nom sortait de plus en plus elle se disait: « Ça n’arrivera pas, ça ne se peut pas… »  Mais le hasard en a décidé autrement ! Durant mon entrevue, j’ai pu constater que Messalina est une jeune fille pleine d’ambition, souriante et rieuse.

Le carnaval d’hiver de Saint-Jean-de-Dieu se poursuit jusqu’au 9 février.

 

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.