Accueil > Actualités > Saint-Hubert demande d’être reconnue comme zone sinistrée

Saint-Hubert demande d’être reconnue comme zone sinistrée

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Aux prises avec la présence d’hydrocarbure dans son eau potable, la municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup tiendra une séance extraordinaire de son conseil municipal ce lundi 15 mai à 20 h afin de demander au gouvernement du Québec de déclarer « zone sinistrée » l’usine de filtration, ses bassins et les environs ainsi que le réseau de transport et de distribution d’eau potable de la municipalité.

L’ordre du jour prévoit également l’octroi d’un contrat gré à gré pour des procédures judiciaires relatives au déversement hydrocarbures.

Échantillons pris ce vendredi matin

Deux représentants du ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP) étaient sur place ce vendredi. Ils ont prélevé des échantillons d’eau à six points d’échantillonnages sur le réseau d’aqueduc de Saint-Hubert aux fins d’analyse. Cette analyse permettra d’évaluer des paramètres additionnels, dont certains sont normés par la Loi sur la qualité de l’eau potable.

Distribution d’eau ce samedi

Des contenants d’eau embouteillée de 4 litres et de 18 litres seront distribués à l’aréna de Saint-Hubert ce samedi 13 mai de 13 h à 15 h. L’équipe municipale sera sur place pour répondre à toutes les questions.

Ne pas consommer l’eau du robinet

L’eau du robinet des citoyens desservis par le réseau d’aqueduc municipal ne doit pas être utilisée pour :

La préparation des repas, de jus ou d’autres boissons

Le lavage des fruits et légumes

Le lavage de la vaisselle

La préparation des biberons ou des aliments pour bébé

La préparation de glaçons

Le brossage des dents

L’eau du robinet des citoyens desservis par le réseau d’aqueduc municipal peut être utilisée pour :

L’hygiène corporelle. Il est cependant recommandé de réduire son temps d’exposition lors des bains et douches.

Le lavage des vêtements

Rappelons qu’en octobre dernier, la municipalité avait été contrainte d’émettre un avis de non-consommation d’eau après un déversement de carburant sur le chemin Taché. La présence d’hydrocarbure dans un des puits est donc liée à la percolation de l’eau dans le sol à la suite de la fonte des neiges.

Photo : Deux représentants du ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP) étaient sur place ce vendredi. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Les Pistolois invités à consommer moins d’eau
Les Rimouskois doivent toujours limiter leur consommation d’eau
L’eau potable louperivoise toujours de parfaite qualité
Interruption de l’alimentation en eau potable ce mardi à Notre-Dame-des-Neiges

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.