Accueil > Économie > Projets éoliens Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine unissent leurs forces

Projets éoliens Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine unissent leurs forces

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Après plusieurs semaines de discussions, Énergie éolienne Bas-Saint-Laurent, s.e.n.c. (ÉÉBSL) et la Régie intermunicipale de l’Énergie Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (RÉGIE–GÎM) ont signé, début juillet, une entente d’association au sein d’une coentreprise désignée sous le nom de l’Alliance Éolienne de l’Est. Les coentrepreneurs investiront ainsi conjointement dans les projets éoliens qui seront réalisés dans les deux régions à l’issue de l’appel d’offres en cours pour l’achat d’électricité provenant de parcs éoliens communautaires.
L’Alliance Éolienne de l’Est vise à construire et gérer des projets éoliens totalisant 300 mégawatts ou plus, en partenariat avec des entreprises privées. Ces projets seront tous détenus à 50 % par l’Alliance, dont 2/3 de ces parts publiques seront détenues par ÉÉBSL et 1/3 par la RÉGIE-GÎM, peu importe dans laquelle des deux régions administratives ils seront localisés. Les partenaires de l’Alliance s’assurent ainsi que les retombées du développement éolien profitent à l’ensemble des citoyens de nos deux régions.
Collaboration entre communautés
Pour Michel Lagacé, président d’Énergie Éolienne Bas-Saint-Laurent, s.e.n.c. : «Cette alliance entre le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine dans le domaine de l’éolien montre que la solidarité et la collaboration entre communautés sont une solution d’avenir pour le développement de nos régions. J’espère que cette entente historique ouvrira la voie à d’autres partenariats du même type dans le futur. »
Retombées économiques
Au cours des derniers mois, les promoteurs privés actifs au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ont fait connaître aux partenaires publics les projets qu’ils souhaitent soumettre à Hydro-Québec Distribution. Vingt-six projets sont actuellement en développement dans nos deux régions, dont seize projets au Bas-Saint-Laurent et dix en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Ces promoteurs sont Algonquin Power, Boralex, EDF Énergie nouvelle, Enerfin, Éolectric, Hydroméga, Innergex, Invenergy, Northland Power, RES Canada et TCI.
Les partenaires de l’Alliance Éolienne de l’Est devront investir environ 120 millions $ pour détenir 50 % des parts de ces futurs parcs éoliens de 300 MW au total. En retour de cet investissement public, ÉÉBSL et la RÉGIE-GÎM se partageront, en proportion de leur participation dans l’Alliance, des profits nets de l’ordre de 10 millions $ par année, pendant vingt ou vingt-cinq ans. Si 450 MW de projets étaient réalisés dans nos régions, les bénéfices pourraient aller jusqu’à 15 millions $.

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.