Accueil > Économie > Projet de loi 31 : des amendements plus que nécessaires selon l’ACQ

Projet de loi 31 : des amendements plus que nécessaires selon l’ACQ

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)- L’Association de la construction du Québec (ACQ) affirme son plein soutien aux deux amendements présentés par la ministre de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, en commission parlementaire la semaine dernière.

Ces modifications, selon l’ACQ, représentent une opportunité majeure d’accélérer considérablement la construction d’unités d’habitation, répondant ainsi à une urgence palpable au Québec.

En réponse à son appel du 27 octobre, l’ACQ constate avec satisfaction que les amendements de la ministre vont dans le sens de sa proposition de donner aux municipalités des pouvoirs temporaires pour éliminer les entraves bureaucratiques, ce qui est une avancée cruciale pour dynamiser rapidement le secteur résidentiel.

Travailler de concert

« Au-delà des procédures, c’est l’intention qui prime. Nous devons tous travailler de concert et nous devons faire confiance à nos élus municipaux. Le Québec est aux prises avec une crise du logement sans précédent et, autant les municipalités que les entrepreneurs doivent conjuguer avec une lourdeur réglementaire et législative qui retarde la construction de nouvelles unités de logement. Ces amendements répondent à nos attentes et leur adoption rapide pourrait réellement accélérer les mises en chantier au cours des prochains mois », a déclaré le porte-parole de l’ACQ, Guillaume Houle.

De la nécessité d’un plan d’action concerté

Ce débat rappelle le besoin d’un plan d’action concerté pour résorber la crise du logement au Québec. Les amendements proposés par la ministre de l’Habitation, bien que discutables dans la méthode, démontrent une intention réelle d’accélérer la réponse à cette crise sans précédent. La confiance envers les élus municipaux est essentielle, mais la coordination entre toutes les parties impliquées est tout aussi vitale. Un plan concerté permettrait d’harmoniser les efforts, d’éliminer les obstacles et de catalyser une réponse efficace pour stimuler la construction d’unités d’habitation indispensables dans un délai critique.

« Les amendements débattus révèlent une intention concrète d’accélérer notre réaction face à cette crise. La confiance envers les élus municipaux demeure cruciale, tout comme la coordination entre toutes les parties impliquées. Un plan concerté se présente, une fois de plus, comme un moyen déterminant pour synchroniser nos efforts, lever les obstacles et déclencher une réponse efficace, primordiale pour stimuler la construction de nouvelles unités d’habitation », a soutenu M. Houle.

Photo : La ministre France-Hélaine Duranceau. (Photo Facebook)

Share
You may also like
Résultats préliminaires du scrutin syndical dans la construction
17 000 personnes par année dans l’industrie de la construction
Une industrie de la construction mobilisée pour améliorer le climat de travail
Les travailleurs de la construction votent pour leur allégeance syndicale

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.