Accueil > Économie > Premier Tech reçoit un prêt de 45 M$ pour accélérer sa croissance et sa transformation numérique

Premier Tech reçoit un prêt de 45 M$ pour accélérer sa croissance et sa transformation numérique

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 45 M$ à l’entreprise Premier Tech, de Rivière-du-Loup, pour lui permettre de réaliser son plan quinquennal d’investissement, de diversification de marchés, d’innovation ainsi que de recherche et développement.

La contribution financière, octroyée par l’intermédiaire d’Investissement Québec, prendra la forme d’un prêt sans intérêt avec une partie pardonnable.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, accompagné de la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie?Eve Proulx, et du député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, en a fait l’annonce aujourd’hui.

Premier Tech, qui connaît un essor important sur la scène mondiale, renforce l’avantage compétitif du Québec dans les domaines de l’agriculture et de l’horticulture, des technologies environnementales et des équipements industriels ainsi que dans le secteur manufacturier 4.0. Avec ce projet, l’entreprise souhaite intensifier la transformation numérique de ses processus d’affaires et de ses infrastructures de technologies de l’information.

Création de 500 emplois sur cinq ans

En plus de consolider plus de 1 000 emplois, cet investissement global de plus de 251 M$ permettra la création, majoritairement à Rivière-du-Loup, de 500 emplois sur cinq ans, dont le salaire annuel moyen est estimé à plus de 60 000 $.

« Le projet de l’entreprise, réalisé dans le cadre d’une importante accélération des investissements manufacturiers et en innovation, recherche et développement, s’inscrit parfaitement dans la vision économique de notre gouvernement pour vitaliser les régions et augmenter la présence du Québec sur les marchés internationaux. Malgré la pandémie qui frappe de plein fouet, le Québec se démarque encore dans l’économie mondiale. Notre gouvernement continue de s’engager pour stimuler la productivité et la compétitivité des entreprises, notamment avec Investissement Québec. Félicitations à Premier Tech pour cet ambitieux projet, qui, je l’espère, pavera le chemin à la transformation numérique de plusieurs autres entreprises prochainement au Québec », déclare le ministre Pierre Fitzgibbon.

Investir dans des secteurs stratégiques

« La vitalité d’une région est en synergie avec le dynamisme et la performance de ses entreprises. Le projet de Premier Tech est important non seulement pour Rivière-du-Loup, mais également pour toutes les régions du Québec. Pour relancer l’économie québécoise, on a dit qu’il fallait investir dans des secteurs stratégiques, et c’est exactement ce que Premier Tech fait. Les centaines d’emplois créés généreront des retombées économiques importantes pour tout le Bas-Saint-Laurent. C’est une excellente nouvelle pour les travailleurs et la communauté. Je vous assure que le gouvernement va continuer d’offrir un environnement favorable à toutes les entreprises québécoises et aux partenaires », commente la ministre Marie-Eve Proulx.

« En tant que député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, je me réjouis particulièrement que notre gouvernement appuie une entreprise florissante de la région. Premier Tech nous démontre, depuis près de 100 ans, qu’il n’est pas nécessaire de s’exiler dans les milieux urbains pour décrocher un emploi rémunérateur et stimulant. L’annonce d’aujourd’hui envoie un message positif à tous les jeunes Québécois qui souhaitent évoluer au sein d’une entreprise innovante et hautement dynamique, une fois leurs études terminées », mentionne le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif.

Améliorer sa compétitivité

« Ce programme majeur d’investissement, soutenu par la contribution financière du gouvernement, permettra à Premier Tech d’intensifier ses activités manufacturières au Québec et d’accélérer celles en innovation, recherche et développement. Il améliorera également sa compétitivité, par l’utilisation d’outils manufacturiers innovants, en plus de consolider ses activités et de renforcer les équipes de son siège mondial, situé à Rivière-du-Loup. Cet investissement vient confirmer notre engagement continu au Québec en faveur d’un rayonnement international », lance le président et chef de la direction de Premier Tech, Jean Bélanger.

Fondée en 1923, Premier Tech est reconnue mondialement comme un chef de file dans différentes sphères d’activité, soit les produits horticoles, les biotechnologies, les équipements industriels et les technologies environnementales. Ses nombreuses usines à travers le monde lui confèrent une excellente position et assurent un meilleur service à ses clients.

Photo: Les ministres Pierre Fitzgibbon et Marie-Eve Proulx. (Photo Archives)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.