Accueil > Actualités > Pour une réouverture en toute sécurité des entreprises de soins personnels et de l’esthétique

Pour une réouverture en toute sécurité des entreprises de soins personnels et de l’esthétique

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-En vue de la réouverture graduelle des lieux de travail des entreprises de soins personnels et de l’esthétique, thérapeutiques et buccodentaires, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend disponibles des outils spécifiques pour soutenir les acteurs de ces secteurs dans leur prise en charge de la santé et la sécurité du travail.

L’objectif est de soutenir ces secteurs dans la mise en place des mesures de prévention appropriées et s’assurer que les activités puissent y continuer dans les conditions les plus sûres et les plus saines possible dans le contexte de la COVID-19. Conçus spécifiquement pour les entreprises de soins personnels et de l’esthétique, thérapeutiques et buccodentaires, un guide virtuel de normes sanitaires COVID-19 ainsi qu’une affiche et une liste de vérification quotidiennes peuvent être téléchargés dès maintenant sur le site Web de la CNESST.

Ces outils font partie d’une trousse élaborée par la CNESST, de concert avec la Direction générale de la santé publique (DGSP), le ministère de la Santé et des Services sociaux, l’Institut national de santé publique du Québec, le Réseau de santé publique en santé au travail de même que des associations représentatives du milieu et des ordres professionnels de ces secteurs. La trousse offre une réponse concrète aux préoccupations des employeurs et des travailleurs et travailleuses quant aux mesures de prévention à mettre en place pour éviter la propagation du virus.

Annonce très attendue

« Je sais à quel point l’ouverture des entreprises de soins personnels et de l’esthétique, thérapeutiques et buccodentaires est très attendue par la population. Dans le cadre de la reprise graduelle de l’économie, on devait prendre le temps de préparer les consignes à mettre en place pour assurer la protection et la sécurité des travailleurs et de leurs clientèles. Je l’ai toujours dit : on ne fera pas de compromis sur la santé et la sécurité des travailleurs. Ces secteurs occupent une place prépondérante dans notre économie, et notre gouvernement en est bien conscient. Il existe des défis importants auxquels l’industrie aura à faire face, particulièrement en ce qui a trait à la distanciation sociale. Ces guides, élaborés de concert avec la DGSP, contribueront certainement à les aider à rendre leurs milieux plus sécuritaires », affirme le ministre du Travail, Jean Boulet.  

« Il était essentiel que les citoyens puissent recouvrer l’accès à différents services pour soulager la douleur, prévenir des problèmes buccodentaires et avoir l’équipement nécessaire, comme les lunettes de prescription, pour pouvoir conduire et travailler. Toutefois, cela devait se faire de façon sécuritaire. Avec les guides publiés aujourd’hui par la CNESST, en collaboration avec les acteurs principaux du milieu, les employeurs et les travailleurs seront outillés pour préserver la santé des employés et celle de la clientèle », déclare la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

Photo: Les salons de coiffure ouvriront le 1er juin. (Photo Unsplash)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.