Accueil > Actualités > Pascal Bérubé exige le maintien des activités éducatives aux aînés

Pascal Bérubé exige le maintien des activités éducatives aux aînés

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le député de Matane, Pascal Bérubé, déplore une restructuration dans le programme d’intégration sociale mettant fin au financement de certaines activités éducatives appréciées des aînés de La Matapédia et de La Matanie.

Plus de 1 500 participants dans La Matapédia et La Matanie ne pourront plus bénéficier de ces activités avec les nouvelles mesures mises en place à la rentrée scolaire 2023-2024. De plus, les organismes responsables perdront leurs ressources durement établies lors des dernières années pour assurer le service sur tout le territoire de La Matapédia et de La Matanie.

Forte population de 65 ans et plus au Bas-Saint-Laurent

« Considérant que la population de 65 ans et plus au Bas-Saint-Laurent est parmi les plus élevés au Québec, ce n’est tout simplement pas acceptable. Ces services permettent une participation active de nos aînés dans leur communauté, avec un apprentissage de nouvelles habiletés à la réalité de nos quotidiens. J’appuie le comité de vigie de La Matanie et le RECEM de La Matapédia qui plaident pour une reconnaissance de nos aînés ayant des besoins en éducation. J’ai d’ailleurs partagé un dossier à ce sujet au ministre de l’Éducation lors de la précédente session. Je pense donc que le ministre de l’Éducation doit répondre à nos aînés considérant leurs appels », déclare M. Bérubé.

Formation générale

Ce programme a pour objectif d’offrir une formation générale aux adultes qui éprouvent des difficultés sur les plans psychique, intellectuel, social ou physique. L’intégration sociale permet de plus, aux personnes aînées, à acquérir et à développer des habiletés sollicitées dans la vie courante. La fin de telles activités éducatives représente donc un frein dans leur développement, ainsi que dans leur engagement au sein de leur communauté.

Ces activités sont entre autres artistiques, culturelles, intellectuelles et sportives contribuant à la santé des aînés. Ce cadre éducatif permet non seulement d’enseigner, au sein de formation continue, de nouvelles connaissances nécessaires à leur intégration sociale, mais également de briser leur isolement.

Photo : Pascal Bérubé appuie le Regroupement des Comités d’éducation de la Matapédia et la Table de concertation des aînés de La Matanie. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Le CISSS cherche des ressources intermédiaires pour aînés
Le Club des 50 ans et plus de Cabano obtient 25 000$
380 000 $ pour quatre projets d’infrastructures municipales pour les aînés
20 projets soutenus par le programme Nouveaux Horizons pour les aînés

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.