- Le Journal L'Horizon - http://www.journalhorizon.com -

« On s’en va dans la bonne direction, mais il nous reste encore beaucoup de chemin à faire » – François Legault

(Alexandre D’Astous)-Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, ce jeudi, que bien que le Québec enregistre désormais moins de 2 000 nouveaux cas de COVID-19 par jour, il ne faut pas relâcher les efforts collectifs tant que le nombre d’hospitalisations n’aura pas diminué.

« On s’en va dans la bonne direction. Le couvre-feu donne de bons résultats, étant donné que les Québécois sont chez eux à partir de 20 h. Moins il y a de rencontres, dans les maisons, moins il y a de contacts, moins il y a de cas de COVID-19 », a souligné M. Legault.

« Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir », a toutefois prévenu le premier ministre. Actuellement, beaucoup de Québécois sont angoissés parce qu’ils attendent une chirurgie. Il faut continuer à respecter les consignes pour diminuer le nombre d’hospitalisations et donner de l’espoir à ces patients. « Il va falloir que la situation soit beaucoup plus enviable pour qu’on puisse commencer à réduire nos listes d’attente pour des chirurgies et les autres traitements », a indiqué François Legault.

M. Legault a tenu à remercier les Québécois pour le respect du couvre-feu, qui a entrainé une diminution graduelle de la propagation du virus et qui a fait en sorte que les écoles puissent demeurer ouvertes et que la capacité de gestion des hôpitaux soit maintenue. Il a aussi remercié de nouveau le personnel de la santé, qui est sollicité au maximum depuis onze mois.

« Depuis une dizaine de jours, on est passé d’une moyenne de 2 500 nouveaux cas à moins de 2 000. Ça veut dire qu’on s’en va dans la bonne direction. Je veux remercier les Québécois pour ces efforts, de même que les policiers, qui font un excellent travail pour faire appliquer le couvre-feu. Il nous reste encore beaucoup de chemin à faire pour aider le personnel du réseau de la santé. La meilleure façon de leur dire merci, c’est de respecter les consignes. Restons unis, restons forts, restons fiers. »

Administration de la première dose effectuée dans tous les CHSLD

Le premier ministre a tenu à annoncer que l’administration de la première dose de vaccin contre la COVID-19 est terminée dans tous les CHSLD du Québec. « La vaccination va bon train, l’espoir est là, mais dans un marathon, ce sont les derniers kilomètres qui sont les plus difficiles. D’ici à ce qu’on atteigne la ligne d’arrivée, il faut continuer à se protéger », a réitéré M. Legault.

Voyages à l’étranger

M. Legault a profité de sa conférence de presse pour répéter sa demande au gouvernement fédéral, soit celle d’interdire les voyages internationaux qui ne sont pas essentiels. Alors que les nouveaux variants du virus font des ravages dans des pays comme le Royaume-Uni, ce n’est pas le temps, pour les Québécois, de voyager à l’étranger.

Le premier ministre a également mentionné qu’une autre option à envisager est celle d’obliger tous ceux et celles qui reviennent de voyage à faire une quarantaine de 14 jours dans une chambre d’hôtel supervisée, qu’ils devraient eux-mêmes payer.

Les discussions se poursuivent avec le gouvernement fédéral.

Améliorer le sort des personnes itinérantes

Sur le sujet de l’itinérance, le premier ministre s’est dit touché, comme tous les Québécois, par le décès de M. André. Il a offert à nouveau ses condoléances à la famille du défunt et à toute la communauté innue. 

M. Legault a rappelé que les policiers connaissent très bien la réalité des itinérants à Montréal. L’objectif des services policiers est d’aider ces gens à trouver une place au chaud. Le gouvernement du Québec a ajouté 250 places supplémentaires en hébergement à Montréal. Aussi, la vaccination a débuté pour ces personnes vulnérables.

« L’itinérance, c’est un problème complexe. Les policiers savent très bien que les itinérants n’ont pas les moyens de payer une contravention. On cherche un équilibre pour le bien de l’ensemble de notre société. Je trouve ça malheureux de voir certaines personnes essayer de nous diviser sur cet enjeu-là. Il faut travailler ensemble pour améliorer le sort des itinérants et itinérantes », a déclaré François Legault.

Photo: Le premier ministre du Québec, François Legault. (Photo courtoisie Émilie Nadeau)

[1]Share [2]