Accueil > Actualités > Nancy Brassard-Fortin canditate pour pour le Parti conservateur – En politique pour mieux comprendre les choix politiques

Nancy Brassard-Fortin canditate pour pour le Parti conservateur – En politique pour mieux comprendre les choix politiques

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Richard Daigle) « Je suis une personne fiable, intègre et authentique. Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. »L’expérience de mère célibataire a en quelque sorte lancé Nancy Brassard-Fortin dans l’arène politique.
N’ayant que 16 ans lorsqu’elle a accouché de sa fille aînée, la candidate du Parti conservateur a par la suite travaillé pour un organisme voué au soutien de femmes dans la même situation. Constatant la difficulté à obtenir parfois de l’argent des gouvernements, elle a alors décidé de s’inscrire au baccalauréat en sciences politiques à l’Université du Québec en Outaouais afin de comprendre ce qui oriente les choix des politiques publiques.

Quelqu’un la remarque alors, en lui soulignant qu’elle adhère aux valeurs du Parti conservateur. On lui propose alors d’agir à titre d’adjointe parlementaire pour le député de Lévis – Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde. Elle occupe cette fonction depuis 13 ans. Elle a ainsi eu l’occasion d’effectuer de la recherche pour assister le député et d’assurer la liaison avec le bureau de circonscription, ce qui signifie entre autres de répondre aux demandes de ses concitoyens et des entreprises.
De cette expérience, elle a acquis le souci de servir le public. Cette motivation l’a amenée à se présenter candidate conservatrice dans la circonscription de Hull – Aylmer, son lieu de résidence, aux élections du 2 mai 2011. Entre autres leitmotivs, elle voulait aider les entrepreneurs, une mission qui lui tient à cœur – son mari est plombier – et mettre un terme à ce qu’elle appelle les « sentences bonbon » pour certains types de crimes. Ayant récolté un peu plus de 10 % des voix, elle s’est alors retrouvée en troisième place, derrière le député libéral sortant, et a été battue par la néodémocrate Nycole Turmel (alors appuyée par l’actuel député, Guy Caron – voir autre texte).

Malheureusement pour elle, Nancy Brassard-Fortin n’a pas pu terminer son baccalauréat en sciences politiques. Il y a huit ans, elle a contracté la maladie de Lyme lors d’un voyage en Europe. Âgée de 43 ans, elle se dit maintenant en rémission de cette maladie qui provoque de nombreux problèmes de santé, allant de la sinusite chronique aux problèmes gastro-intestinaux. Elle explique avoir réussi à surmonter la maladie en se soumettant à une diète stricte et grâce à sa foi.

on elle, cette épreuve a influencé sa façon de voir la politique. Elle affirme ainsi s’attarder davantage à ce qu’elle considère les véritables priorités. En ce sens, la légalisation de la marijuana et les velléités de membres du Parti libéral fédéral d’en faire autant avec les drogues dures et la prostitution, des propositions qui l’ont indignée, l’ont grandement motivée à plonger de nouveau dans la joute politique, huit ans après sa première tentative.

Pourquoi avoir choisi Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques plutôt que sa circonscription de résidence? Elle admet d’abord que c’est le parti qui le lui a proposé. Elle ajoute être tombée amoureuse de Trois-Pistoles, un endroit où elle a séjourné dans un gîte où les tenanciers se permettaient de laisser les portes déverrouillées… Elle est même prête à s’y installer, si jamais les électeurs la choisissent le 21 octobre.
« Il faut être au pouvoir pour faire aboutir les dossiers, comme dans le temps de Monique Vézina. »

Les patronymes de Nancy Brassard-Fortin ne mentent pas : elle provient du Saguenay (elle vit dans l’Outaouais depuis 20 ans). Elle se trouve ainsi de nombreuses affinités avec Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, grâce à la proximité des grandes voies d’eau, aux paysages apparentés qui lui rappellent sa région d’origine et l’économie de services. La présence d’une de ses deux filles, qui étudie en psychosociologie à l’Université du Québec à Rimouski, constitue un fil supplémentaire qui l’attache à notre région.

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.