- Le Journal L'Horizon - http://www.journalhorizon.com -

Mise en place d’un service d’hébergement pour les hommes du KRTB

Trajectoires Hommes du KRTB et le Centre prévention suicide du KRTB lancent officiellement une campagne de financement dont l’objectif est fixé à 250 000$ pour la mise en place d’un nouveau service d’hébergement pour les pères et les hommes du KRTB. Celle-ci s’échelonnera durant l’année 2020.

La présidence d’honneur est assurée par David Falardeau et Alex Ann Simard Villeneuve.

Serge Bélanger de Trajectoires Hommes du KRTB, mentionne que, depuis plus de 10 ans, l’équipe réfléchit à la possibilité de devenir propriétaire d’un bâtiment dans lequel il serait possible d’offrir de l’hébergement de soutien et d’accompagnement sous forme d’appartements et de studios pour les pères et les hommes de ces MRC, vivant une période difficile dans leur vie. Se joint à eux, l’équipe du Centre prévention suicide du KRTB. Certes, ils partageront des locaux en commun mais d’abord et avant tout, offriront un continuum de services plus efficaces, et adaptés aux hommes. Ceux-ci bénéficieront d’une expertise de plus de 27 ans et d’un milieu de vie approprié;chaque organisme conservera sa mission respective.

M. Bélanger renchérit en disant que les hommes seront accompagnés et soutenus dans le maintien du lien parental avec leur enfant ou dans leurs activités (emploi, études, relations sociales ou familiales), face aux idéations suicidaires, etc. Ces logements leur permettront d’avoir un toit où ils pourront bénéficier d’un temps d’arrêt pour reprendre le contrôle de leur vie, contribuer à améliorer leur condition de vie et leur mieux-être, et obtenir un support psychosocial, s’ils le désirent.

Un grand besoin

Les statistiques de Trajectoires Hommes du KRTB illustrent ce besoin puisque sur une moyenne de 200 hommes rencontrés par année, 20 % auraient besoin d’hébergement. Sur plus de 205 dossiers actifs du 1er avril 2019 à ce jour, ce sont 30 hommes qui auraient nécessité une aide mais qui ont dû être orientés, soit chez leurs parents, des proches, des organismes communautaires, des nuitées dans des motels, etc.

En matière de suicide, Mélanie Dumont du CPS du KRTB souligne que selon les plus récentes statistiques de 2016 de l’Institut national de santé publique (INSPQ), en collaboration avec le bureau du coroner en chef, les données révèlent que près de 3 personnes s’enlèvent la vie chaque jour au Québec. Sur 1046 suicides en 2016, 803 étaient des hommes et 243, des femmes.

En 2016, on relate qu’au Bas Saint-Laurent le taux de suicides par 100 000 personnes est de 24,3 chez les hommes et de 6,1 chez les femmes.

Le Ministère de la santé et des services sociaux a mis en place des plans d’action pour permettre la concrétisation d’action dans les milieux, soit en: « Santé mentale 2015-2020 », « Mobilisés et engagés pour prévenir et réduire l’itinérance 2015-2020 », « Programme nationale de Santé publique 2015-2025 » et, “Santé et bien-être des hommes 2017-2022”. Le Bas Saint-Laurent s’implique dans le but d’établir une -gouvernance locale en lien avec ces derniers.

Notons que ce service sera offert pour le KRTB mais aura pignon sur rue à Rivière-du-Loup, qui est la MRC au centre des quatre MRC. La gestion de l’hébergement sera sous la responsabilité de Trajectoires Hommes.


[1]Share [2]