Accueil > Actualités > L’unité d’urgence incendie de Saint-Éloi ne répond plus aux normes

L’unité d’urgence incendie de Saint-Éloi ne répond plus aux normes

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous) Les membres du conseil municipal de Saint-Éloi ont été avisés par la directrice générale Annie Roussel que l’unité d’urgence incendie n’avait pas passé l’inspection annuelle du ministère de la Sécurité publique.

Il a été convenu de faire part de cette situation à la Ville de Trois-Pistoles afin d’évaluer les possibilités. Une rencontre doit avoir lieu sous peu à ce sujet. Saint-Éloi fait partie du regroupement pour le service de protection contre les incendies avec la Ville de Trois-Pistoles et les Municipalités de Notre-Dame-des-Neiges et de Saint-Simon.

En attendant, la Municipalité de Saint-Éloi s’informe des prix et disponibilités pour l’achat d’une unité d’urgence neuve ou usagée. La caserne de Saint-Éloi compte deux camions de pompiers, dont un camion autopompe.

Traitement des eaux usées

La Municipalité de Saint-Éloi demande à la direction générale du ministère des Affaires municipales à Rimouski de se rapprocher du délai d’attente de 75 jours pour donner suite au projet de traitement des eaux usées #7311- 01-01-0850003 de la Municipalité. Dans une résolution adoptée à la séance du conseil municipal du 1er février, la Municipalité de 289 habitants rappelle qu’elle est la seule dans la MRC des Basques à ne pas bénéficier d’un traitement des eaux usées, et même si ce projet est la priorité du conseil municipal depuis 1998, le dossier n’est toujours pas réglé.

Pourtant, le 28 mars 2014, le ministère avait confirmé que ce projet était déjà prioritaire. Le dossier est accepté au MAMOT (PRIMEAU) et au MTQ avec les subventions attachées depuis 2018. La Municipalité dit s’être montrée collaboratrice et active afin de répondre à toutes les questions demandées par les ministères. La Commission de protection du territoire agricole de Québec (CPTAQ) a rendu une décision favorable le 23 novembre 2020. Le conseil municipal demande à la direction régionale du ministère d’accélérer son autorisation puisque tous les contrats et les servitudes sont notariés et payés avec certaines clauses obligeant la Municipalité à faire les travaux avant le printemps 2021.

Photo : L’unité d’urgence de Saint-Éloi. (Photo : courtoisie Municipalité de Saint-Éloi)

Share
You may also like
Saint-Éloi demande d’étendre la restriction de la taille légale des bois des chevreuils
Conseil municipal de Saint-Éloi en bref
Saint-Éloi en bref
Saint-Éloi transmet ses priorités à la Sûreté du Québec

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.