Accueil > Actualités > L’UMQ demande une rencontre rapide sur la relance des services aériens régionaux

L’UMQ demande une rencontre rapide sur la relance des services aériens régionaux

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Dans le cadre de la rencontre du Comité sur le transport aérien de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), les élus municipaux ont profité de l’occasion pour discuter de la fiabilité, de la disponibilité et de l’accessibilité des vols régionaux, en présence de l’adjoint gouvernemental de la ministre des Transports et de la Mobilité durable, responsable du volet du transport aérien régional, Yves Montigny.

Pour l’Union, le temps est venu de faire le bilan des retombées des mesures gouvernementales mises en place au courant des dernières années, en convoquant rapidement une réunion de tous les membres du groupe d’intervention sur la relance des services aériens régionaux.

« On le constate partout au Québec, il n’y a plus de garantie de desserte. Nous faisons face, par exemple, à des horaires variables, à des annulations fréquentes de vols et à des restrictions d’équipages. Nous avons un grand territoire, c’est important de connecter nos régions, mais aussi d’assurer le transport médical. Le gouvernement du Québec a été au rendez-vous au cours des dernières années. Maintenant, nous devons collectivement faire le bilan et identifier les prochaines étapes pour améliorer l’offre de services aériens dans nos régions », a souligné d’entrée de jeu le président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté.

Ne répond pas attentes

« Au cours des dernières années, l’UMQ a été particulièrement active sur le dossier du transport aérien. Grâce à nos efforts, nous avons obtenu des programmes pour soutenir les infrastructures, stimuler la concurrence et accroître l’accessibilité. Aussi, durant la pandémie, nous avons travaillé avec plusieurs groupes économiques pour proposer un nouveau modèle d’affaires visant à répondre au bris de service. Avec le gouvernement, le groupe d’intervention a fait des choix qu’il jugeait les plus appropriés dans le contexte. Aujourd’hui, on constate que le transport aérien régional ne répond plus aux attentes et aux besoins de nos populations. Tous les acteurs du transport aérien doivent se réunir pour identifier ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, tout en se mettant en mode solution. Pour l’UMQ, tout doit être remis sur la table »,a mentionné la présidente du comité de l’UMQ et mairesse de Chibougamau, madame Manon Cyr.

Notons que le groupe d’intervention sur la relance des services aériens régionaux a été mis en place par le gouvernement du Québec en juillet 2020 afin d’identifier et d’analyser les pistes de solutions pour l’avenir des dessertes aériennes régionales. Ce groupe, rassemblant plus d’une vingtaine d’intervenants et de partenaires, a tenu sa dernière rencontre en mars 2022.

Photo : Le président de l’UMQ, Daniel Côté. (Photo Alexandre D’Astous)

Share
You may also like
Transport aérien régional : un an d’immobilisme déplore Joël Arseneau
Mises à pied chez Pascan : ça coupe les ailes des régions
Ottawa doit prendre ses responsabilités pour le transport aérien régional
Transport aérien régional : un comité de travail bien reçu

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.