Accueil > Actualités > L’initiative des frigos collectifs connaît un grand succès dans les Basques

L’initiative des frigos collectifs connaît un grand succès dans les Basques

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Dans le but de permettre aux citoyens de participer concrètement à la lutte au gaspillage alimentaire, des frigos collectifs ont été mis en place dans six des 11 municipalités de la MRC des Basques, soit à Sainte-Rita, Saint-Clément, Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Mathieu de-Rioux et Saint-Simon et Trois-Pistoles.

Ces frigos sont en libre-service et accessibles 24 heures sur 24 durant la période estivale. Pour les mois plus enneigés, l’accès aux frigos sera soumis aux horaires des bâtiments les hébergeant. « Comme son nom l’indique, le frigo collectif est là pour que tout le monde ait la possibilité de donner ou de récupérer gratuitement des aliments dans le frigo. L’ONU estime qu’un ménage moyen jette une valeur de 1100 $ d’aliments par année, soit 20 $ par semaine, et selon RECYC-QUÉBEC, un tiers des aliments produits pour la consommation humaine est perdu ou gaspillé, ce qui correspond à une quantité annuelle d’environ 1,3 milliard de tonnes d’aliments », mentionne l’agente de concertation volet Sécurité alimentaire, Isabel Millet, qui se réjouit de la réponse des gens.

Belle solidarité

Alors que de plus en plus de Municipalités se penchent sur ce problème, dans Les Basques, il a été décidé d’offrir une solution qui impliquait la communauté en créant une solidarité centrée sur le partage. « Les frigos ne sont installés que depuis peu et déjà nous pouvons constater un bel engouement autour de leur utilisation. Des habitants engagés, mais aussi des entreprises généreuses, la banque alimentaire, Cueillette solidaire, ce nouveau projet de cueillette visant la récupération et la valorisation des surplus de cueillette, et divers maraîchers du coin viennent y déposer régulièrement des denrées et participer au mouvement collectif », commente Mme Millet.

L’agente de concertation estime que c’est avec une communauté forte et solidaire que peu à peu les choses peuvent changer, et c’est pourquoi il est important de souligner l’apport majeur des citoyens qui viennent approvisionner les frigos avec leurs surplus de récolte et leur générosité. « Sans tout ce monde, ce projet n’aurait pas de sens. Vous êtes donc tous invités à aller jeter un coup d’œil dans le frigo le plus proche de chez vous pour y déposer ou pour y prendre ce que votre cœur vous en dit », ajoute Mme Millet.

Issu d’une concertation citoyenne

Le projet des frigos collectifs est une initiative découlant de la démarche de concertation locale et citoyennes et de Croc-Ensemble des Basques, un organisme communautaire qui a vu le jour en 1998 et qui offre des ateliers de cuisine collective ainsi qu’un service de dépannage alimentaire dans la MRC des Basques.

Cet organisme à but non lucratif a à cœur la lutte au gaspillage alimentaire et a pour mandat d’améliorer la sécurité alimentaire dans Les Basques; c’est pour ce faire qu’il s’allie à différents partenaires pour créer et soutenir des projets qui vont en ce sens. « Pour suivre toutes les actualités sur les frigos ou pour plus d’information, vous pouvez vous abonner à la page Facebook Projet alimentaire des Basques ainsi qu’à la page de Croc-Ensemble des Basques », signale Mme Millet, qui précise que si d’autres Municipalités des Basques souhaitent joindre le mouvement, ce sera possible. « Nous avons débuté avec les Municipalités qui avaient démontré de l’intérêt. »

Photo : Le frigo collectif de la municipalité de Sainte-Rita est situé derrière le bureau municipal. (Photo : Alexandre D’Astous)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.