Accueil > Sport > Les pêcheurs pourront garder un grand saumon

Les pêcheurs pourront garder un grand saumon

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce que les pêcheurs pourront conserver un grand saumon, c’est-à-dire un individu mesurant 63 centimètres ou plus, dans quatre rivières ou parties de rivières du Bas-Saint-Laurent à compter du 1er août.

Les rivières touchées par cette mesure sont les rivières Matane, Matapédia, Mistigougèche et Mitis au Bas-Saint-Laurent ainsi que Dartmouth, Madeleine, Sainte-Anne, Saint-Jean et York, en Gaspésie. Quatre rivières de la Côte-Nord sont aussi touchées.

Plan de gestion

Cette décision s’inscrit dans le cadre du Plan de gestion du saumon atlantique 2016-2026 qui prévoit des modalités de pêche adaptées à l’abondance de saumons dans chacune des rivières. Le plan de gestion prévoit que la rétention des grands saumons, constitués majoritairement de femelles, peut être permise uniquement dans les rivières qui ont atteint leur cible de gestion au cours des dernières années et dont les analyses des montaisons de la saison en cours indiquent que cette cible pourra encore être atteinte cette année.

Rappel important pour les détenteurs d’un permis de pêche annuel

Le Ministère tient à rappeler l’obligation pour les pêcheurs de respecter la réglementation en vigueur dans chacune des rivières malgré le nombre d’étiquettes associées au permis de pêche annuel. La réglementation peut notamment prévoir pour certaines rivières l’obligation de remettre à l’eau tous les grands saumons tout au long de la saison. De plus, à l’exception des zones de pêche 23 et 24 situées dans le Nord-du-Québec, le permis de pêche annuel prévoit la possibilité de récolter uniquement un grand saumon par pêcheur au cours de la saison. En terminant, rappelons qu’il est obligatoire de remettre à l’eau les grands saumons pêchés en dehors des rivières à saumon.

Le Ministère invite les citoyens à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste qui va à l’encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel à SOS Braconnage au numéro sans frais 1 800 463-2191ou à mffp.gouv.qc.ca/faune/sos-braconnage/index.jsp. Ce service est gratuit et confidentiel.

Photo Unsplash

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.