Accueil > Actualités > Les Fusiliers du Saint-Laurent à Trois-Pistoles

Les Fusiliers du Saint-Laurent à Trois-Pistoles

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

Photos: Journal L’Horizon – Le public était invité, dimanche le 6 novembre devant l’hôtel de ville de Trois-Pistoles, près du Parc de l’Église, pour  une rencontre avec les Fusiliers du Saint-Laurent.

Jean-Pierre Rioux, maire de Trois-Pistoles, y  a inspecté une garde de 11 hommes sous la gouverne du commandant et du sergent-major régimentaire.  Près d’une vingtaine de militaires étaient présents pour l’occasion. Une cérémonie à l’intérieur de l’hôtel de ville a par la suite suivie.

Ce Régiment est l’un des plus vieux  au Canada. Ses membres – pour la plupart des étudiants et des travailleurs civils –  sont des soldats qui s’entraînent principalement à temps partiel.

Depuis sa fondation en 1869, le Régiment a participé aux deux grandes guerres mondiales, à différentes opérations de maintien de la paix avec les Nations Unies et procuré de l’aide aux autorités civiles lors d’opérations comme celle de la crise du verglas.

Le Régiment compte aujourd’hui plus de 150 membres  provenant de tout le territoire bas-laurentien et de la Gaspésie, répartis dans trois garnisons situées dans les villes de Rivière-du-Loup, Rimouski et Matane.

octobre-2016-083-2

octobre-2016-087-2

octobre-2016-067-2

octobre-2016-070-2

Présence militaire à Trois-Pistoles :

  • En 1792, Trois-Pistoles a une compagnie au sein de la Division Kamouraska; le capitaine Paul Rioux est le commandant
  • En 1827, Trois-Pistoles a une sous-unité au sein du Bataillon de Cornwallis
  • En 1865, Trois-Pistoles a une sous-unité avec le Bataillon du Témiscouata
  • En 1869, la Compagnie 2 du Bataillon Provisoire du Témiscouata est à Trois-Pistoles (1869 est l’année de la fondation du régiment Les Fusiliers du Saint-Laurent)
  • En 1883, le 89e Bataillon est formé; fin de la présence militaire à Trois-Pistoles.

C’est plus ou moins 100 ans de présence militaire qui font partie de l’histoire de Trois-Pistoles et de nombreuses personnes originaires de la MRC des Basques ont servi au sein des Forces armées canadiennes.

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.