Accueil > Culture > Le Vieux théâtre de Saint-Fabien présente un grand festival de slam

Le Vieux théâtre de Saint-Fabien présente un grand festival de slam

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Dans une petite bourgade du Bas-Saint-Laurent, à Saint-Fabien, une gang de flibustiers travaillent à concevoir un festival de Slam, le premier au Québec. 

Dans ce petit village du Bas-du-Fleuve, un village de gens de cœur, de gens à l’accueil plus grand que la muraille, celle qui domine, celle qui protège, qui découpe la brume, le brouillard pis les nuages. S’associant à une salle mythique, le Vieux Théâtre, Saint-Fabien, était prêt à ce que les mots, les verbes et les rimes fassent frémir cette muraille qui sépare le village, du fleuve.  En effet, les Fabiennois se préparaient à accueillir, en son Vieux-Théâtre, plusieurs grands noms du Slam au Québec. 

« Slam ton festival » aura lieu cet été.  Saint-Fabien et son Vieux théâtre vous attendent en clamant que cet été on présente « Que du vivant » !  Y aura du Slam partout, sur les balcons, les parvis, les galeries. Y aura du Slam au potager collectif, y aura un Gala de Slam, dans une salle de spectacle remaniée en mode « distanciation physique ». Et puisqu’on a rempli la grande salle, on vous offrira, à l’extérieur du Théâtre, une projection en direct, captée de façon professionnelle, sur le mur extérieur du Vieux-Théâtre. C’est donc un événement restreint, qui se tiendra sur deux jours : le vendredi 21 août, Slam ton potager, à 19 h aura lieu à la Grange octogonale. Le lendemain, le 22 août à 13h, la Randonnée slamée à travers le cœur du village (Le départ se fera au Vieux-Théâtre) et à 20 h, le Gala Slam ton Festival Cogeco, dans la salle du Vieux-Théâtre. 

Les grands noms du Slam au Québec

Les plus grands noms du Slam au Québec migreront vers l’Est. Des slameurs gaspésiens quitteront leur péninsule, pour venir rejoindre des slameurs et slameuses de l’Est reconnu.e.s par toute la francophonie pour leurs talents !   Solidaires à 2 mètres, les amoureux et amoureuses de la poésie, du style, se réuniront pour le plaisir des mots, le temps d’un festival. Et puis puisqu’il faut 2 ans à un festival pour réellement acquérir son titre officiel, c’est donc dans cet interstice qu’on a le droit d’exister cette année. 

Une boîte mythique : Le Pirate

Jack Kerouac disait : « Les autoroutes mènent toujours aux villes trop bruyantes, moi j’préfère les chemins sinueux…ceux remplis d’gravelle et de poussière, ça donne plus de temps pour réfléchir. » Saint-Fabien se situe là, au bout de ces chemins sinueux, jouqué en haut d’une « grand » côte, sur la 132, là où la 20 s’arrête pour reprendre plus loin. « Territoire de parole depuis qu’une boîte à chansons a pris naissance dans une grange mythique qu’on appelait le Pirate, qui en a vu marcher des Grands, de Vigneault à Gauthier, de Roy à Riopelle, de Guy Sanche à Jovette Bernier, de Pauline Julien à Claude Léveillée, de Clémence Desrochers à Jean-Pierre Ferland… pis ben d’autres connus, très connus, pis des pas connus…des ceuzes qui ont construit ce pays, de clôtures drettes en clôtures drettes. Des faiseurs de légumes, de viandes, des faiseurs de toute avec rien, des faiseurs de fierté, le dos drette. Alors puisque notre printemps a été « tough », cet été on va slamer pour s’aérer l’âme parce qu’on se tient droit comme les blés dans les champs, malgré les intempéries ! Pis on va montrer à la populace, qu’à St-Fabien, les images et les mots, même pandémiques, essoufflés et virulents sont remplis d’importance.  Puisqu’une image vaut mille mots…Ben cet été on va en dire des milliers », déclarent les organisateurs.

 « Cogeco est très fière d’être partenaire officiel du Gala Slam ton Festival. La culture étant au cœur de nos priorités et de nos valeurs, c’était tout naturel pour nous de se joindre à cet événement haut en couleur. Nous sommes donc très heureux de pouvoir faire vibrer notre communauté avec le Slam lors de cette soirée », mentionne Sarah St-Pierre Directrice de la programmation Bas-St-Laurent / Gaspésie.

Photo: Gervais Bergeron, Slamestre et directeur artistique de Slam ton Festival. (Photo courtoisie Jacqueline Chénard)

Share

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.