Accueil > Économie > Le projet de motel agricole est bien lancé

Le projet de motel agricole est bien lancé

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Preuve que le projet d’implantation d’un motel agricole dans la MRC des Basques est bien lancé, la MRC des Basques est présentement à la recherche d’un chargé de projet qui aura comme mandat de travailler à faire de ce projet issu du plan de développement de la zone agricole une réalité.

Ce projet unique et novateur consiste à faciliter l’établissement de nouveaux agriculteurs en production fruitière, maraîchère et animale, selon les disponibilités de la terre acquise par la MRC. Sur le modèle des motels industriels, la MRC fera l’acquisition de terres agricoles qu’elle proposera à des jeunes intéressés à y développer leur entreprise.

« Les participants s’installeront temporairement dans nos installations pour se faire la main avant de partir ensuite à leur compte. Nous avons ciblé quelques terres que nous souhaitons acheter pour ensuite en louer des parcelles à des gens qui veulent développer des projets agricoles. On aimerait que les aspirants puissent disposer d’une terre pour expérimenter de nouvelles productions. On souhaite diversifier notre agriculture avec des productions moins industrielles, mais pouvant créer plus d’emplois », explique le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis.

Plan de développement de la zone agricole

Cette initiative fait partie du plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC des Basques. « L’idée est venue il y a deux ans lors des consultations pour l’élaboration de ce plan. Notre agent de développement agricole y travaille depuis ce temps. Les participants loueraient leur parcelle de terrain pour un bail renouvelable de trois ans, mais l’objectif est qu’ils quittent pour démarrer leur entreprise par la suite, comme pour les motels industriels », indique M. Denis.

La MRC des Basques a déposé une demande de financement auprès du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) pour financement l’embauche du chargé de projet, dont la sélection devrait se faire à la mi-janvier. Les candidatures sont reçues jusqu’au 7 janvier. Ce dernier devra entre autres choisir le terrain le plus approprié pour la réalisation du projet et trouver des partenaires pour offrir de la formation aux locataires du motel agricole.

Un début espéré pour septembre 2021

Bertin Denis estime que le projet pourrait voir le jour à l’automne 2021. « Jusqu’à l’embauche du chargé de projet, c’est la MRC qui chapeaute le projet. Il y a beaucoup de choses à faire dans les prochaines semaines et prochains mois. Il faut identifier la terre idéale et l’acheter. Nous avons ciblé trois lots qui sont disponibles. Il faut recruter des candidats, les former et les soutenir. On veut des projets diversifiés, pas tous dans la même production. Nous avons quatre ou cinq candidats qui s’annoncent. On prévoit accueillir un premier projet en septembre 2021 ».

Une idée bien reçue

Le député bloquiste de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas voit d’un très bon œil ce projet de motel agricole. « C’est une très bonne idée. L’agriculture est à la base de notre développement et c’est bien de la mettre en valeur. Si jamais les promoteurs ont besoin d’un appui de ma part, c’est sûr que je serai là pour les aider et les soutenir », commente-t-il.

Photo: Le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
L’amélioration du cadre d’enseignement est nécessaire en agriculture
682 000 $ pour encourager la production et la consommation de légumes locaux à Saint-Pacôme
Rendez-vous agroalimentaires du Bas-Saint-Laurent dans le confort de son foyer
Le MAPAQ propose trois webinaires en production bovine

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.