Accueil > Actualités > Le projet de loi 67 et la relance économique au cœur des priorités de l’UMQ

Le projet de loi 67 et la relance économique au cœur des priorités de l’UMQ

Imprimer cette nouvelle Imprimer cette nouvelle

(Alexandre D’Astous)-Dans le cadre de la reprise des travaux parlementaires à l’Assemblée nationale du Québec cette semaine, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a réitéré plusieurs priorités pour le milieu municipal, dont le projet de loi omnibus 67 et le dépôt du prochain budget.

L’Union rappelle l’importance que les parlementaires reprennent rapidement l’étude détaillée en commission parlementaire du projet de loi omnibus no 67, Loi instaurant un nouveau régime d’aménagement dans les zones inondables des lacs et des cours d’eau, octroyant temporairement aux municipalités des pouvoirs visant à répondre à certains besoins et modifiant diverses dispositions, déposé l’automne dernier par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, madame Andrée Laforest.

«Nous sommes déjà à quelques semaines de la saison des crues printanières. Les risques seront élevés dans plusieurs régions, et cela, dès le mois de mars. C’est pourquoi il faut adopter dès que possible cette importante pièce législative pour mettre en vigueur le nouveau régime, qui permettra notamment de réduire la vulnérabilité des personnes et des biens, et surtout d’avoir une approche fondée sur le risque»,lance la présidente de l’UMQ, Suzanne Roy.
Un budget important pour les municipalités
En prévision de l’évolution de la crise sanitaire, l’UMQ souligne que le budget du Québec 2021-2022 sera particulièrement important pour les municipalités, surtout dans un contexte de relance économique. Elle souhaite que l’énoncé budgétaire prévoie des leviers forts et structurants pour stimuler la vitalité économique, partout au Québec.
«Tout porte à croire que nous nous dirigeons vers une sortie de crise dans la seconde moitié de l’année 2021. Dans toutes les régions, nous avons plusieurs défis à relever. Je pense ici au soutien pour nos commerces et entreprises, mais aussi au développement de nos infrastructures et aux services publics. Le budget de mars prochain est fort attendu par le milieu municipal. À cet égard, l’Union rencontrera dans les prochains jours le ministre des Finances, monsieur Éric Girard, pour lui soumettre plusieurs recommandations en ce sens», ajoute Mme Roy.
Rapport du Comité consultatif sur la réalité policière
Notons que l’UMQ surveillera de près le dépôt, en mai prochain, du rapport du Comité consultatif sur la réalité policière. Rappelons que l’Union réclame un nouveau partenariat entre Québec et les municipalités en matière de services policiers, dans un contexte où les interventions des corps policiers municipaux sont de plus en plus diversifiées et complexes et ne se limitent plus seulement à la criminalité, mais également à des situations liées à la santé mentale et à des enjeux sociaux.
L’UMQ poursuivra également ses représentations auprès du gouvernement du Québec afin de prévoir des mesures additionnelles, dont le vote électronique et le vote par correspondance, pour favoriser une participation élevée des citoyennes et citoyens aux élections municipales du 7 novembre prochain, malgré le contexte de la pandémie.

Photo: La présidente de l’UMQ, Suzanne Roy. (Photo courtoisie)

Share
You may also like
Démocratie municipale et respect envers les élus
Les MRC obtiennent un soutien additionnel pour faire face aux impacts de la COVID-19
120 municipalités se regroupent pour l’achat d’abat-poussières
L’UMQ a participé aux consultations sur les prochaines élections municipales

Contactez-nous pour vos commentaires et questions.